Bilan

Danone en quête de renouveau, après l'ère Faber

Nouveau président, nouveau directeur général et bientôt nouveaux administrateurs: Danone annonce jeudi que la plupart des membres du conseil quitteront leurs fonctions d'ici à 2023. Objectif visé: présenter un nouveau visage après la sévère crise de gouvernance qui a ébranlé le fleuron français de l'agroalimentaire.

Juste après l'ouverture de la Bourse de Paris, le titre Danone grimpait de 5,14% à 60,11 euros.

Crédits: AFP

Cette "refonte de la composition du conseil" a été "proposée par l'ensemble des administrateurs pour servir la performance et la mission de Danone pour les années à venir", affirme le groupe dans un communiqué, en marge de la présentation des résultats semestriels.

Le renouvellement se fera en plusieurs phases "d'ici l'assemblée générale du printemps 2023" et concernera tous les administrateurs, à l'exception du nouveau président Gilles Schnepp et des deux administrateurs représentant les salariés, est-il indiqué.

L'ancien directeur général du numéro un mondial des produits à base de cacao et de chocolat Barry Callebaut, Antoine de Saint-Affrique, qui doit prendre ses fonctions de directeur général le 15 septembre, prétendra à un poste d'administrateur "dès la prochaine assemblée générale". Huit prétendants au conseil devront donc être trouvés, l'objectif étant de composer un conseil de douze membres.

Gilles Schnepp depuis mars, et Antoine de Saint-Affrique bientôt, arrivent aux manettes à l'issue d'une "crise de gouvernance douloureuse", selon les mots de M. Schnepp, fin avril. L'ex-directeur général Emmanuel Faber avait été évincé à la mi-mars au terme d'une fronde d'actionnaires combinée à des divisions internes. Il avait notamment été désavoué par son prédécesseur, Franck Riboud.

Ce dernier fait partie des administrateurs sortants. Son départ du conseil sera effectif lors de l'assemblée générale d'avril 2022. Il demeurera toutefois président d'honneur de Danone.

"Nouveau cycle"


Franck Riboud était devenu en 1996 président-directeur général, reprenant le flambeau de son père Antoine, le fondateur de ce groupe, maison mère des yaourts Activia, des petits pots bébé Blédina ou encore de l'eau Evian. A partir de 2014, il avait confié la direction générale à Emmanuel Faber, propulsé PDG à son tour en 2017.

"Je suis heureux qu'un nouveau cycle s'ouvre pour le groupe et le conseil. Ma seule préoccupation reste celle de servir au mieux Danone et de soutenir avec force Antoine de Saint-Affrique dans sa tâche pour remettre l'entreprise dans une dynamique de croissance", affirme M. Riboud, cité dans le communiqué. "L'évolution du conseil facilitera, j'en suis sûr, la mise en oeuvre de son projet", ajoute-t-il.

L'ex-directrice générale finances de Danone Cécile Cabanis quittera aussi le conseil dont elle avait récemment été nommée vice-présidente. Son départ avait été réclamé par les fonds hostiles à M. Faber.

Pour ses futurs administrateurs, Danone compte intégrer "de nouveaux talents avec une expérience internationale et une expertise sectorielle fortes tout en veillant à la diversité et au niveau d'indépendance du conseil", précise M. Schnepp dans le communiqué. Devant des députés français, Emmanuel Faber avait estimé en juin que le conseil d'administration s'était "compromis" avec les fonds activistes et n'était "pas en état aujourd'hui d'assurer la défense et la souveraineté de Danone".

Côté résultats, le deuxième trimestre 2021 marque un début de reprise pour le groupe, avec un chiffre d'affaires en hausse de 3,6% à près de 6,2 milliards d'euros, au-dessus des attentes des analystes interrogés par Factset et Bloomberg. Le bénéfice net a progressé de 5,2% à 1,07 milliard d'euros.

Toutefois, la marge opérationnelle courante, indicateur scruté par les marchés, s'est contractée à 13,1%, contre 14% un an plus tôt et 15,2% en 2019, avant la pandémie. Danone explique ce recul notamment par "l'impact négatif de l'inflation des coûts de matières premières".

Le groupe maintient ses objectifs pour l'ensemble de l'exercice, avec une marge opérationnelle courante dans la lignée de 2020. Juste après l'ouverture de la Bourse de Paris, le titre Danone grimpait de 5,14% à 60,11 euros.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."