Bilan

Comment McDonald's veut réformer son modèle d'affaires

Le géant du fast food a l’intention d’accélérer la vente de restaurants à des franchises, à l’heure où ses employés réclament une hausse de leurs salaires.

L’année dernière, le bénéfice net de McDonald’s a reculé de 15% à 4,76 milliards de dollars.

Crédits: Keystone

McDonald’s poursuit sa quête pour tenter de retrouver des couleurs aux Etats-Unis. Lors d’une assemblée avec ses investisseurs mardi, la première chaîne de restaurants au monde a insisté sur sa volonté de réduire ses coûts et d'accélérer ses efforts pour franchiser un maximum de ses établissements outre-Atlantique. La proportion de restaurants McDonald’s franchisés est actuellement de 81% et doit passer à 93% d’ici 2018 avec la vente de 4000 points de vente.

Cette stratégie doit notamment permettre de protéger la compagnie des hausses du coût de la main-d’oeuvre. Au moment où McDonald’s rencontrait ses investisseurs, un grand mouvement de mobilisation et de grève dans 400 villes des Etats-Unis réclamait une hausse du salaire minimum à 15 dollars de l’heure pour les employés des chaînes de fast-food. Cette initiative baptisée “Fight for 15” (Combat pour 15 dollars) s’est invitée dans la campagne présidentielle américaine. Les candidats républicains à la Maison-Blanche ont dans leur grande majorité fait part de leur opposition à une hausse du salaire minimum dans leur pays lors d’un débat mardi soir.

Plus de 10 dollars d'ici fin 2016 

La ville de Los Angeles a été l’une des premières grandes villes américaines à accepter une hausse graduelle du salaire minimum pour qu’il atteigne les 15 dollars de l’heure d’ici 2020. San Francisco a aussi voté une hausse du Smic à 15 dollars pour 2018, tout comme Seattle. L’Etat de New York a annoncé en septembre qu’il augmenterait progressivement le salaire des employés de fast foods jusqu’à 15 dollars de l’heure d’ici 6 ans.

Certains des employés de McDonald’s ne sont actuellement payés que 8,24 dollars de l’heure. En 2014, Don Thompson, l’ancien CEO de McDonald’s avait apporté son soutien prudent à une hausse du salaire minimum à 10,10 dollars de l’heure. Son successeur, Steve Easterbrook, a annoncé en avril que la compagnie paierait ses employés un dollars de plus que le Smic local dans les restaurants qui ne sont pas franchisés aux Etats-Unis. Le salaire minimum varie grandement d’un Etat américain à l’autre. D’ici la fin 2016, le groupe McDonald’s prévoit de payer ses employés plus de 10 dollars de l’heure dans les établissements qu’il possède.

Cette augmentation modeste ne suffit pas pour des salariés comme Ronnie Cosby. L’homme, qui travaille chez McDonald’s avec sa femme et deux de ses enfants, a participé à la journée de mobilisation “Fight for 15” mardi à Madison dans le Wisconsin. “J’ai 53 ans et je gagne 8 dollars de l’heure”, a-t-il affirmé à WMTV, une chaîne locale du Wisconsin. “C’est 50 cents de plus que quand j’avais 17 ans.”

L’année dernière, le bénéfice net de McDonald’s a reculé de 15% à 4,76 milliards de dollars. Mais pour le troisième trimestre 2015, la chaîne de restaurants de restauration rapide semble avoir inversé la tendance et a annoncé une hausse des ventes par rapport à celles du 3ème trimestre de 2014.

Jean-Cosme Delaloye

Aucun titre

Lui écrire

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."