Bilan

Comment donner un nouvel élan à sa carrière

Un bon nettoyage de printemps s’impose dans votre vie professionnelle. Faites meilleur usage de votre temps et activez votre réseau. Des conseils pour doper votre réussite.

Aussi ambitieux que Don Draper de Mad Men? Voici cinq conseils pour doper votre carrière.

Votre vie professionnelle sombre dans la routine et l’ennui ? Votre carrière aussi mérite un bon nettoyage de printemps. Faites le point sur vos objectifs, vos attentes et prenez les décisions nécessaires pour tirer le meilleur de votre job. C’est le moment. Le magazine FastCompany a dressé avec la publication LearnVest une liste de cinq priorités qui va vous aider à donner un nouvel élan à votre vie professionnelle.

1 Maîtrisez vos horaires de travail

Epuisé par votre vie professionnelle, vous n’êtes jamais vraiment concentré, ni au travail, ni à la maison. C’est que la plupart d’entre nous n’arrivons pas à dire non à nos supérieurs et acceptons toujours plus de tâches. La surcharge s’ensuit et c’est la vie familiale qui en fait les frais. En accumulant les missions, vous êtes sans cesse stressé, sans être en mesure de n’en réussir vraiment aucune.

La situation conduit à des sentiments de culpabilité, de colère et de frustration qui mène à terme au burn out.

Listez vos cinq tâches prioritaires et bloquez les heures nécessaires pour les effectuer. Pour votre carrière, il vaut mieux exceller dans cinq tâches que de tenter d’en réaliser vingt-cinq tant bien que mal. Faites le meilleur usage de votre temps.

Ne restez pas à votre écran pendant la pause de midi pour traiter des mails de seconde importance. Vous feriez mieux d’aller manger avec votre équipe pour créer des relations et vous faire connaître de vos supérieurs.

2. Revoyez régulièrement votre curriculum vitae

Les mises à jour régulières de votre CV sont beaucoup plus efficaces qu’une révision en catastrophe après une longue mise en veilleuse, au moment de devoir quitter le navire.

Les avantages sont nombreux. Vous avez ainsi toujours un document à jour sous la main. En outre, vous avez en tête vos derniers exploits professionnels à placer lors d’un échange avec un supérieur croisé dans un ascenseur ou à résumer lors d’événements de networking. Une mise à jour annuelle permet de garder une trace de vos réalisations avant de les avoir oubliées.

Les formes et standards en usage évoluent aussi rapidement. Avec au moins cinq ans d’expérience, deux pages de CV deviennent nécessaire. Dans les industries créatives et progressistes, les infographies et éléments graphiques peuvent vous aider à vous démarquer.

3. Optimisez votre profil LinkedIn

Un profil LinkedIn délaissé s’identifie au premier coup d’œil. Pour être utile, votre page doit intégrer les dernières conventions en usage.

Utilisez le champ à disposition pour votre nom afin de préciser vos titres (par ex. PhD), afin de faciliter les recherches des recruteurs. Mettez à profit les 120 caractères à disposition pour votre poste afin d’introduire les mots-clés en vigueur dans votre domaine. Vous pouvez préciser vos fonctions et étendre le champ à des activités que vous voulez développer. Ainsi, plutôt que « Senior Project Manager », écrivez: « Senior Project, Program Manager-Process Design, Financial Analyses, IT and Data Systems ».

4. Prenez un peu d’air frais professionnel

Pris dans le quotidien, vous n’arrivez pas à prendre le recul nécessaire pour réfléchir sur le long terme, ni à suivre l’évolution et l’actualité de votre industrie. Rejoindre une association professionnelle nationale ou internationale avec des sections locales vous permet de vous tenir au courant et d’élargir votre réseau.

Rejoignez le comité, prenez la parole lors des événements et des workshops pour vous faire connaître. Participez au moins une fois par an à une conférence dans votre secteur d’activité. C’est à la fois un bol d’air, une occasion idéale pour faire de nouvelles connaissances ainsi que la possibilité de faire le point sur les dernières tendances et « best practices » en vigueur.

5. Entretenez votre réseau

Indispensable pour savoir ce qui se passe dans votre domaine, un réseau efficace demande des investissements de votre part pour nourrir les relations. Reprenez contact avec vos connaissances, sans leur demander de service mais seulement pour leur faire savoir que vous les appréciez. Faites signe à des personnes qui pourraient vous être utiles pour votre carrière pour leur demander des nouvelles.

Ce sont des échanges qui demandent relativement peu d’efforts et maintiennent les voies de communication ouvertes au cas où vous avez besoin d’un renseignement ou d’une recommandation. Les confrères en position de vous aider sont ainsi plus susceptibles de penser à vous au moment d’une opportunité si vous entretenez régulièrement les échanges.

 

Mary Vacharidis
Mary Vakaridis

JOURNALISTE

Lui écrire

Journaliste chez Bilan, Mary Vakaridis vit à Zurich depuis 1997. Durant sa carrière professionnelle, elle a travaillé pour différents titres de la presse quotidienne, ainsi que pour la télévision puis la radio romandes (RTS). Diplômée de l'Université de Lausanne en Lettres, elle chérit son statut de journaliste qui lui permet de laisser libre cours à sa curiosité.

Du même auteur:

CFF: Comment éviter le scénario catastrophe
L’omerta sur le harcèlement sexuel existe aussi en suisse

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."