Bilan

Clariant boucle son programme de cessions

Clariant a terminé son programme de cessions initié il y a près de trois ans, en trouvant des repreneurs pour sa division Pigments. Le chimiste bâlois se concentre sur son coeur de métier, tout en gardant une participation minoritaire dans la future entité.

La réorganisation du portefeuille de Clariant étant bouclée, l'entreprise devrait être moins cyclique et disposer d'un profil de marge attractif.

Crédits: Keystone

Clariant a vendu sa division Pigments à un consortium composé de l'allemand Heubach Group et de la société d'investissement new-yorkaise SK Capital, pour une valeur comprise entre 805 millions et 855 millions de francs. La conclusion de l'opération est attendue au premier semestre 2022 sous réserve de l'approbation des autorités de régulation.

En avril dernier, la société affirmait être dans la dernière ligne droite pour la vente de son unité, qui fabrique des pigments pour revêtements, emballages plastiques ou encres. Elle avait été ralentie par le déclenchement de la pandémie en 2020.

Sous la houlette de son actionnaire majoritaire saoudien Sabic, le chimiste a enclenché une restructuration qui l'a amené à céder sa division des mélanges-maîtres, Masterbatches, pour 1,6 milliard de dollars en 2020 et ses activités d'emballage de produits pharmaceutiques pour 308 millions de francs en 2019.

La cession de Pigments représente "l'aboutissement du programme de désinvestissement et du repositionnement du portefeuille annoncé en juillet 2018", a souligné Conrad Keijzer, directeur général (CEO) du groupe, cité lundi dans un communiqué. Le chimiste de spécialités compte se concentrer sur la croissance des revenus et la rentabilité de ses divisions restantes, Care Chemicals, Catalysis et Natural Resources.

Dividende spécial en vue selon UBS


L'unité cédée, qui compte 1900 employés pour 850 millions de francs de recettes, sera combinée aux activités de Heubach, spécialisé dans les pigments pour la peinture, les revêtements, les plastiques et les matériaux de construction et qui compte des sites en Allemagnes, aux Etats-Unis et en Inde.

L'entité fusionnée recensera 3000 employés, générant plus de 900 millions d'euros (979 millions de francs) de recettes annuelles et disposant d'un solide réseau de services et de production dans le monde.

A la conclusion de la transaction, Clariant investira une partie des fonds récoltés afin de devenir actionnaire à hauteur de 20% dans la future holding. Ce réinvestissement permettra au chimiste de spécialités "de participer aux futures opportunités de croissance ainsi qu'aux synergies" réalisées avec "l'activité de Heubach Pigments".

Pour UBS, il est possible que la direction du bâlois propose de verser un dividende spécial. Les actionnaires devraient en savoir plus lors des journées des investisseurs de novembre, où il sera aussi question de la croissance du groupe à moyen terme et de l'allocation du capital. Les analystes de la banque relèvent aussi que Heubach et SK Capital apporteront des ventes de plus de 120 millions de francs dans la coentreprise.

La Banque cantonale de Zurich (ZKB) juge que le prix de vente correspond aux attentes. La réorganisation du portefeuille de Clariant étant bouclée, l'entreprise devrait être moins cyclique et disposer d'un profil de marge attractif.

A 12h à la Bourse suisse, le titre perdait 1,1% à 19,305 francs, après avoir progressé en début de matinée. Le SLI grappillait 0,26%.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."