Bilan

ChemChina pourrait fusionner avec son compatriote Sinochem

ChemChina, qui a racheté le bâlois Syngenta, devrait à son tour fusionner avec le groupe appartenant également à l'Etat chinois Sinochem, afin de créer ainsi un groupe spécialisé dans la chimie.

Les répercussions que ces démarches pourraient avoir sur la reprise en cours du groupe suisse Syngenta par ChemChina ne sont pas encore claires.

Crédits: Keystone

La société chinoise ChemChina, qui a racheté le spécialiste bâlois de l'agribusiness Syngenta, devrait à son tour fusionner avec le groupe appartenant également à l'Etat chinois Sinochem, selon plusieurs agences de presse. L'Etat chinois créerait ainsi un groupe spécialisé dans la chimie, les produits phytosanitaires et pétroliers qui réaliserait un chiffre d'affaires avoisinnant les 100 mrd USD, rapportent vendredi Reuters et Bloomberg, qui se réfèrent à des sources "proches du dossier".

Les directions des deux entreprises étatiques chinoises se sont rencontrées en début de semaine pour discuter d'une potentielle fusion , selon Reuters. Les répercussions que ces démarches pourraient avoir sur la reprise en cours du groupe suisse Syngenta par ChemChina ne sont pas encore claires, écrit pour sa part l'agence Bloomberg.

Le gouvernement chinois vise à réduire le nombre d'entreprises appartenant à l'Etat. Sous le président Xi Jinping a eu lieu une "vague de consolidations", explique Bloomberg. Depuis les années 90, de nombreuses entreprises chinoises appartenant à l'Etat ont été reconverties. La valeur des fortunes fusionnées depuis 2014 est de plus de 1000 mrd USD.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."