Bilan

Charles Vögele creuse ses pertes en 2015

Charles Vögele attribue sa contreperformance notamment à des effets de changes défavorables, une concurrence intense et des pressions tarifaires en Suisse.

Le marché helvétique a généré un chiffre d'affaires de 286 millions de francs, en repli de 7%.

Crédits: Keystone

Charles Vögele a vu ses ventes s'éroder l'an dernier et a multiplié sa perte nette par près de six à 62 mio CHF. L'habillementier attribue dans son compte-rendu mardi la contreperformance à des effets de changes défavorables, une concurrence intense, des pressions tarifaires en Suisse ainsi qu'un automne particulièrement clément. Le groupe ne verse plus de dividende depuis 2012.

Le chiffre d'affaires s'est affaissé de 2,5% à 803 mio CHF et le résultat brut d'exploitation (Ebitda) s'est inscrit en négatif à 9 mio CHF, contre un excédent de 41 mio CHF en 2014. L'Ebit est passé de 2 à -51 mio CHF.

Les ventes se sont inscrites plus ou moins dans le cadre des attentes des deux analystes consultés par AWP, qui projetaient toutefois une moindre débâcle sur le front de la rentabilité.

Le marché helvétique a généré un chiffre d'affaires de 286 mio CHF, en repli de 7%. Les ventes outre-Rhin ont chuté de 12% à 255 mio CHF. Autriche, Slovénie et Hongrie ont vu leur contribution cumulée plonger de 14% à 164 mio CHF. Le Benelux n'a pas échappé à la tendance et a dévissé de 14% à 97 mio CHF.

En termes de financement, le crédit syndiqué d'au maximum 245 mio CHF, arrivant à échéance à la fin du mois, a été reconduit sur deux ans.

La société anticipe un retour de l'Ebitda en zone positive sur l'année en cours. L'Ebit devrait suivre à partir de 2018.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."