Bilan

Cembra Money Bank annonce un bénéfice en baisse de 26%

L'organisme de crédit, dont le siège est à Zurich, a réalisé 64,7 millions de francs de bénéfice sur le début de l'année. Avec correction d'effets spéciaux, cela constitue toutefois une hausse de 5%.

Etant donné la saisonnalité de ses activités, Cembra Money Bank s'attend à un deuxième semestre supérieur au premier.

Crédits: Keystone

Cembra Money Bank a progressé au niveau opérationnel au premier semestre 2014, mais dégagé un bénéfice en baisse en raison d'un effet spécial sur la même période l'an dernier. L'établissement attend par ailleurs un rapport de la FINMA relatif à un litige. La banque maintient ses objectifs pour l'ensemble de l'année ainsi qu'à moyen terme.

Le bénéfice net a baissé de 26% sur un an, à 64,7 mio CHF. Corrigé des effets spéciaux, il a toutefois augmenté de 5%, a indiqué vendredi l'établissement bancaire dans un communiqué. L'effet spécial consistait en une vente d'un portefeuille pour 33,1 mio l'année précédente.

Au niveau opérationnel, la banque a fait des progrès. Le produit net d'exploitation a augmenté de 8% à 185,9 mio CHF. Les revenus des intérêts, qui représentent 80% du produit, ont crû de 7% à 148,4 mio CHF. Le ratio coûts/revenus s'est monté à 44,5%. Corrigé d'une provision de 3 mio CHF dans le cadre d'une enquête de la FINMA, il s'élève à 42,8%.

"Nous sommes très satisfaits des résultats opérationnels du premier semestre", a déclaré le directeur général (CEO) Robert Oudmayer, cité dans le communiqué. Il ajoute que la banque a gagné des parts de marché dans ses trois segments.

Cembra est parvenue à consolider sa position de marché dans les activités Crédit privé, avec une croissance des créances à la clientèle de 1% à 1,89 mrd CHF, comparé à fin 2013. Dans la division Financement de véhicules, les créances ont crû de 2% à 1,39 mrd CHF et dans la division Cartes de crédit de 11% à 536 mio.

Sur un an, la hausse est plus marquée. le produit des intérêts a crû de 3% à 106,0 mio CHF et celui de Financement de véhicules de 8% à 43,9 mio. La division Cartes de crédit a progressé de 23% à 18,7 mio.

AMÉLIORATION DU BÉNÉFICE ATTENDUE AU SECOND SEMESTRE

La croissance a été soutenue par une connaissance toujours plus répandue du changement de nom en Cembra Money Bank. Plus d'un tiers de la population en Suisse est a pris conscience, selon M. Oudmayer.

Le changement de raison sociale est lié à un conflit qui oppose Cembra Money Bank à un ancien institut de crédit, contre lequel une enquête de la FINMA, mais aussi une procédure civile, sont en cours. Le CEO prévoit toujours que la FINMA rendra son rapport au quatrième trimestre.

Le ratio de fonds propres durs (Tier 1) a atteint 19,8%, selon la société. "Nous pensons à effectuer des acquisitions avec l'excédent", a déclaré le CEO au cours de la conférence téléphonique. La banque envisage également des remboursements aux actionnaires sous forme de dividende spécial ou de rachat d'actions.

Pour l'ensemble de l'année, Cembra Money Bank confirme sa perspective de bénéfice par action entre 4,40 et 4,60 CHF. Au premier semestre, il s'est monté à 2,16 CHF. Etant donné la saisonnalité de ses activités, elle s'attend à un deuxième semestre supérieur au premier.

Les objectifs à moyen terme ont également été confirmés, avec un dividende de 60% à 70% du bénéfice net, un ratio Tier 1 d'au moins 18%, un rendement des fonds propres de 15% au minimum et une croissance des créances envers la clientèle conforme au produit intérieur brut (PIB) suisse.

Le bénéfice s'est avéré supérieur aux attentes. La Banque Vontobel parle de résultats semestriels "très solides".

A la Bourse, le titre de Cembra prenait 1% à 53,60 CHF, dans un SPI en progression de 0,10%.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."