Bilan

Lonza: quand le virus booste le Haut-Valais

Avec la production du vaccin Moderna, le plus gros employeur de la région recherche des spécialistes et des employés loin à la ronde.

Crédits: Visp-Lonza/dem IBEX-Komplex

Le malheur des uns fait-il le bonheur des autres? Dire que le Covid est une chance pour Viège ne fait pas vraiment plaisir à Niklaus Furger, président de la commune, qui a travaillé huit ans à «la Lonza» avant de passer à la SBS devenue UBS: «Lonza a créé plus de mille emplois ces trois dernières années. Elle veut encore engager 500 personnes.Chronologiquement, le modèle économique d’Ibex (nouveau parc high-tech de production) qui produit le vaccin est antérieur au développement du virus, mais c’est une chance pour toute la région d’avoir la Lonza sur nos terres.»

Une chance et un défi tout à la fois: avec 9000 places de travail (dont 4000 chez Lonza) pour 8000 habitants, les problèmes ne sont pas négligeables. Viège a longtemps compté 6500 habitants, la mise en service du tunnel de base du Lötschberg (NEAT) en 2007 a changé la donne: «Désormais, Viège est à 1 h de Berne, 2 h de Zurich, Bâle, Genève et Milan. On va avoir l’une des plus grandes gares de Suisse par laquelle transiteront 6000 pendulaires», se réjouit Niklaus Furger.

Autoroute A9: 24 ans de retard

Mais la ville où le collège primaire porte encore le nom de Sepp Blatter doit se retrousser les manches. Elle a construit un centre culturel digne d’une ville de 50 000 habitants et un stade de glace qui a coûté 40 millions de francs, dont 3 millions sur vingt ans pour pouvoir porter le nom de Lonza Arena. Elle projette un plan de quartier de 300 logements, un centre commercial, des écoles avec ses crèches et cantines, ses lits d’hôpitaux, etc. Les présidents des communes de Brigue, Viège et Naters, en collaboration avec les principaux dirigeants économiques de la région, ont mis sur pied un projet commun pour attirer et intégrer les nouveaux venus. Revers de la médaille: le prix des terrains et le coût de la vie ont sensiblement augmenté.

Quant à l’autoroute A9 qui s’arrête à Sierre quand on vient de Martigny ou Sion, la voie venant de Brigue doit s’ouvrir l’an prochain et il faudra attendre 2024 pour voir son achèvement complet. C’est plus de vingt ans de retard dû au changement de tracé après la catastrophe chimique de Schweizerhalle en 1986: «Si l’on ne voit pas de machines en action en plaine, c’est que les ouvriers travaillent dans le tunnel de 8 km», précise Niklaus Furger.

4,5 millions de doses pour la Suisse

Le Bioparc Ibex, où le laboratoire Lonza va produire le vaccin Moderna, comptera trois lignes de production. La première est déjà en service pour desservir tous les marchés mondiaux à l’exception des Etats-Unis. Lonza a signé un accord de dix ans avec Moderna, qui prévoit la possibilité d’étendre l’accord à d’autres produits: «La décision récente de produire le vaccin ARNm en France ne concerne que le conditionnement et la mise en fiole», précise Lonza qui garde la fabrication des principes pharmaceutiques actifs du vaccin.

Trois bâtiments ont été construits à Viège, dont l’un en partenariat avec le français Sanofi. Grâce à des installations préfabriquées, huit mois ont suffi alors qu’il faudrait deux ans au moins pour créer une nouvelle installation de production à partir de zéro. Dans l’une des principales halles, 34 armoires frigorifiques maintiendront le vaccin à –80 degrés. Sur les 300 millions de doses prévues, 4,5 millions sont destinées au marché suisse: «La production sera agile, rapide et flexible tel le bouquetin des Alpes», promet le responsable du site, Renzo Cicillini.


1000

Emplois créés ces trois dernières années

300

millions de doses y seront produites annuellement

9000

places de travail à Viège, soit davantage que la population de 8000 habitants

Grivatolivier
Olivier Grivat

JOURNALISTE

Lui écrire

Olivier Grivat est journaliste indépendant après avoir été rédacteur en chef adjoint de 24 Heures et travaillé 30 ans chez Edipresse. Licencié en droit, il s’est spécialisé dans les reportages et les sujets économiques (transports, énergie, tourisme et hôtellerie). Il a écrit plusieurs ouvrages, notamment sur la jeunesse suisse du roi de Thaïlande et la marine suisse de haute mer.

Du même auteur:

Il transforme le vieux papier en «or gris»
«Formellement, Sepp Blatter n’a pas démissionné»

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."