Bilan

BSI, Coutts et Falcon impliqués dans le scandale 1MDB en Malaisie

Trois banques suisses serait impliquées dans le scandale autour du fonds souverain 1MDB (1Malaysia Development Berhad), selon une information publiée vendredi par le "Wall Street Journal".

L'existence d'une enquête du Ministère public de la Confédération (MPC) sur le scandale de corruption 1MDB est connu depuis le mois d'août.

Crédits: AFP

Trois banques suisses serait impliquées dans le scandale autour du fonds souverain 1MDB (1Malaysia Development Berhad), selon une information publiée vendredi par le "Wall Street Journal". Coutts International, récemment repris par la genevoise Union Bancaire Privée (UBP), et BSI feraient partie du lot. Selon l'article, les autorités helvétiques se concentrent toutefois sur les transactions réalisées par 1MDB et destinées à la banque privée zurichoise.

Hors Falcon, les recherches concernent la banque tessinoise BSI, qui appartient désormais au groupe brésilien BTG Pactual, ainsi qu'à Coutts International, filiale de la Royal Bank of Scotland dont la majeure partie des actifs a été reprise par UBP. Sollicitées par le journal américain, les deux banques n'ont pas souhaité commenter. Un porte-parole de Falcon a expliqué que l'établissement se montrait "totalement transparent et coopératif" dans le cadre de cette enquête.

L'existence d'une enquête du Ministère public de la Confédération (MPC) sur le scandale de corruption 1MDB est connu depuis le mois d'août. Des avoirs atteignant des sommes "en millions, à deux chiffres" ont été bloqués sur des comptes en Suisse. Les noms des établissements étaient inconnus jusqu'ici. La procédure doit tenter de déterminer des faits présumés de corruption de fonctionnaires étrangers, de gestion déloyale et de blanchiment d'argent, avait alors précisé le porte-parole du MPC.

L'entreprise pétrolière PetroSaudi International, qui possède une représentation à Genève, serait également impliquée dans cette affaire. Une somme de 700 mio USD aurait été soustraite lors d'une transaction entre PetroSaudi et 1MDB en septembre 2009. L'argent aurait été remis à un proche du premier ministre malais Najib Razak.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."