Bilan

Breitling: année charnière pour Baselworld

Breitling participera à la foire horlogère l'année prochaine, mais le flou règne encore pour 2020. D'après le CEO de la marque, le salon doit évoluer vers une nouvelle formule, plus courte et moins coûteuse.

Avec le numérique, de nouveaux canaux de communication, plus directs et plus transparents ont été ouverts, remarque le directeur de Breitling.

Crédits: keystone

Breitling participera à la foire horlogère l'année prochaine, mais le flou règne pour 2020. "Le problème stratégique reste le positionnement des foires en général (...) je crains que le concept des foires comme elles existent aujourd'hui ne soit dépassé", souligne le directeur général (CEO) de la marque horlogère, Georges Kern, dans une interview publiée lundi dans Le Temps. Cette année, plusieurs marques feront défaut au plus grand salon horloger de Suisse, notamment toutes celles du groupe Swatch. Raymond Weil et Corum ont également annoncé cet automne qu'ils ne participeraient pas.

Lire aussiLe patron de MCH démissionne après le départ de Swatch de Baselworld

Avec le numérique, de nouveaux canaux de communication, plus directs et plus transparents ont été ouverts, remarque le directeur de Breitling. Dans ce contexte, les foires "ont de la peine à répondre aux besoins commerciaux et à une communication moderne des marques", estime-t-il. Baselworld doit présenter un nouveau concept pour 2020. Si celui-ci devait évoluer vers une "vraie plateforme de communication de courte durée et moins coûteuse", en y ajoutant une dimension commerciale, "cela pourrait devenir intéressant", poursuit M. Kern.

Voir aussi : Quel avenir pour Baselworld ?

Par ailleurs, Breitling souligne que la participation à la foire horlogère de Bâle en 2019 sera moins coûteuse que les années précédentes, dans la mesure où le stand est resté en place, permettant des économies de 2 millions de francs. Au niveau de ses affaires, la marque profite actuellement d'un marché porteur alors même qu'elle est dans une phase de transformation. Elle a notamment mis l'accent sur l'Asie, où elle a ouvert plusieurs points de vente depuis le début de l'année et où une "grosse croissance" est enregistrée, souligne le directeur. Breitling compte 800 employés, dont 400 en Suisse. Selon les estimations du Temps, le chiffre d'affaires annuel s'est approché des 450 millions de francs en 2017.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."