Bilan

Bosch vise une empreinte carbone neutre «dès 2020»

L'équipementier compte augmenter l'efficacité énergétique de ses opérations, acheter d'avantage d'électricité renouvelable et compenser les émissions "inévitables" par des investissements dans des projets environnementaux.

Bosch a prévenu que 2019 serait une année difficile pour la branche automobile, avec une production en baisse de 3% sur un an à 94,7 millions de véhicules visible sur tous les marchés et notamment en Chine.

Crédits: Keystone

Le premier équipementier automobile mondial, l'Allemand Bosch, a annoncé jeudi vouloir investir deux milliards d'euros en 10 ans et atteindre "dès 2020" la neutralité en émissions de CO2 pour l'ensemble du groupe dans le monde.

"Nos calculs montrent que c'est possible, donc nous le faisons", a annoncé le patron du groupe, Volkmar Denner, lors de la conférence de presse annuelle. "A partir de 2020, Bosch n'aura plus d'empreinte carbone."

L'équipementier compte augmenter l'efficacité énergétique de ses opérations, acheter d'avantage d'électricité renouvelable et compenser les émissions "inévitables" par des investissements dans des projets environnementaux.

"Le changement climatique n'attend pas, et nous devons réagir plus rapidement pour atteindre les objectifs de l'accord de Paris", a noté M. Denner.

"D'ici 2030, les mesures de compensation seront réduites" au fur et à mesure que l'utilisation d'énergies renouvelables augmentera, a précisé Bosch dans un communiqué.

Efficacité énergétique

L'efficacité énergétique accrue doit par ailleurs permettre des économies de près d'un milliard d'euros sur 10 ans, divisant par deux le coût des mesures environnementales.

Alors que les émissions totales de CO2 de l'entreprise sont restées "à peu près stables ces dernières années", selon M. Denner, Bosch vise désormais une baisse de 1 à 2% en chiffres absolus par an.

Bosch a également détaillé jeudi son bilan financier pour l'année 2018, déjà publié de manière préliminaire fin janvier.

Chiffre d'affaires en hausse

Le groupe non coté en Bourse a vu son chiffre d'affaires progresser de 0,5% à 78,5 milliards d'euros et son résultat opérationnel EBIT de 7% à 5,5 milliards.

Bosch a prévenu que 2019 serait une année difficile pour la branche automobile, avec une production en baisse de 3% sur un an à 94,7 millions de véhicules visible sur tous les marchés et notamment en Chine.

Le groupe s'attend néanmoins à un chiffre d'affaires "légèrement supérieur" à 2018, précisant que sur les trois premiers mois de l'année celui-ci était "quasiment au même niveau" que sur la même période l'année passée. La marge devrait s'établir à "près de 6%", contre 7% en 2018.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."