Bilan

Bond du bénéfice de Swisscom au 1er trimestre 2021

Swisscom a solidement entamé l'année 2021. Etoffant ses revenus au 1er trimestre, le numéro un suisse des télécommunications, qui annonce aussi un partenariat avec le concurrent Salt, a vu son bénéfice net s'envoler de 61,9% en un an à 638 millions de francs à la faveur d'exceptionnels.

En parallèle à sa performance trimestrielle, Swisscom a annoncé une expansion de ses coopérations dans le domaine de la fibre optique, en signant un partenariat avec le concurrent vaudois Salt.

Crédits: Keystone

Le bond du bénéfice reflète pour l'essentiel le transfert à titre d'apport en capital par la filiale italienne Fastweb d'une participation dans la société nouvellement créée FiberCop dans le cadre d'un partenariat avec le concurrent transalpin TIM, explique jeudi Swisscom. L'appréciation de cette part est venue gonfler le résultat de 169 millions de francs, auxquels s'est ajouté le gain de 38 millions lié à la vente des titres détenus dans Belgacom International Carrier Services.

Le résultat opérationnel (Ebit) a crû de 2,4% à 516 millions de francs en termes ajustés, alors que l'excédent brut d'exploitation a augmenté de 1,2% à 1,12 milliard. Les mesures d'économies ont permis de compenser le repli des revenus de l'activité principale des services de télécommunications.

Le chiffre d'affaires du groupe s'est quant à lui étoffé de 2,4% à 2,8 milliards de francs.

Sur le marché suisse saturé, les revenus de l'activité de base ont légèrement augmenté, de 0,7%, à CHF 2,08 milliards, une croissance redevable de la progression des recettes provenant des solutions informatiques avec les clients commerciaux et des ventes de smartphones.

Concurrence persistante en Suisse


La pression persistante de la concurrence et sur les prix a toutefois pesé une nouvelle fois sur le chiffre d'affaires des services de télécommunications, qui a baissé de 3,5% à 1,39 milliard de francs. En Italie, Fastweb a dégagé des ventes de 581 millions d'euros, en hausse de 7%.

En matière de rentabilité, Fastweb a dégagé un Ebitda de 179 millions d'euros, 5,3% de plus qu'entre janvier et fin mars 2020. A titre de comparaison, l'excédent brut d'exploitation des activités de base en Suisse s'est accru de 0,8% à 916 millions de francs.

La performance a dépassé les attentes des analystes sondés par AWP, ceux-ci tablant en moyenne sur un chiffre d'affaires de 2,69 milliards de francs, un Ebitda de 1,07 milliard et un bénéfice net de 353 millions.

A l'unisson avec les analystes, les investisseurs ont aussi salué la bonne entame d'année de Swisscom. Après avoir débuté la séance en hausse de 2,8%, l'action du géant bleu poursuivait son ascension, s'envolant vers 10h30 de 5,45% et franchissant le cap des 500 francs, à 501,20 francs.

Objectifs relevés


Evoquant la suite de l'exercice, Swisscom se veut optimiste et révise dans la foulée ses attentes pour l'ensemble de l'année 2021. Le géant bleu anticipe désormais un chiffre d'affaires de 11,3 milliards de francs, contre 11,1 milliards jusqu'alors. L'Ebitda devrait atteindre entre 4,3 et 4,4 milliards, contre environ 4,3 milliards auparavant.

Le dividende devrait lui rester inchangé à 22 francs par action, pour autant que les objectifs soient atteints.

En parallèle à sa performance trimestrielle, Swisscom a annoncé une expansion de ses coopérations dans le domaine de la fibre optique, en signant un partenariat avec le concurrent vaudois Salt. L'opération vise à mutualiser les investissements, utiliser de façon optimale les capacités réseau existantes et d'augmenter la diversité des offres.

Le partenariat avec Salt se base sur une relation d'affaires existante entre les deux entreprises, l'opérateur vaudois utilisant depuis plusieurs années déjà un accès physique aux fibres optiques de Swisscom dans l'architecture point à point. Dans le cadre de la coopération, Salt investit dans un droit d'utilisation à long terme, pour un montant non dévoilé.

La collaboration s'accompagnera d'un impact favorable aux résultats du numéro un suisse des télécoms. Cette année déjà, elle devrait contribuer à hauteur de près de 100 millions de francs au chiffre d'affaires de Swisscom, a précisé en conférence téléphonique son chef des finances, Eugen Stermetz.

La contribution au niveau de l'Ebitda restera quant à elle relativement modeste, a pour sa part ajouté Urs Schaeppi, le directeur général de Swisscom.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."