Bilan

BLS: perte de 40 millions en trafic régional à cause du coronavirus

Depuis le début de la "situation exceptionnelle", le 16 mars, la compagnie ferroviaire bernoise BLS a transporté près de 60% de passagers en moins par rapport à la normale. Dans le trafic régional, la crise du coronavirus engendre un déficit d'environ 40 millions de francs.

Dans le trafic régional donnant droit aux indemnisations, le déficit devrait avoisiner les 40 millions de francs en 2020, en raison de la chute du nombre de voyageurs.

Crédits: Keystone

Au cours de cette période, le BLS a perçu moins de recettes de la vente de titres de transport, indique lundi l'entreprise dans un communiqué. Toutefois, la baisse des produits du trafic est moins marquée que celle du nombre de voyageurs grâce aux abonnements non déposés. Pour la deuxième moitié de l'année, la compagnie s'attend toujours à un recul de 20 à 30% de la fréquentation.

Dans le trafic régional donnant droit aux indemnisations, le déficit devrait avoisiner les 40 millions de francs en 2020, en raison de la chute du nombre de voyageurs. Les recettes que le BLS perçoit grâce à l'utilisation de ses infrastructures par d'autres compagnies ferroviaires sont aussi en baisse. Le trafic étant moindre, le montant facturable aux entreprises de transport est en effet moins élevé.

Il en résulte une perte supplémentaire d'environ 10 millions de francs. Pour l'heure, il n'est pas sûr que la Confédération et les cantons participeront aux frais engendrés par la crise du coronavirus, souligne la compagnie.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."