Bilan

Bénéfice net en hausse de 4,5% pour Mobilezone

Le commerçant de détail et prestataire de téléphonie mobile a enregistré en 2013 un résultat net de 22 millions de francs. Son bénéfice brut s'inscrit aussi en hausse de 2,2%.

Pour 2014, le groupe a indiqué que l'extension de la gamme d'accessoires améliorera le résultat du segment. En outre de nouveaux smartphones innovants sont attendus.

Crédits: Keystone

Le groupe Mobilezone a réalisé en 2013 un bénéfice net de 22 mio CHF en hausse de 4,5% sur un an, a-t-il annoncé vendredi. Le commerçant de détail, spécialisé dans la téléphonie mobile, a dégagé un chiffre d'affaire net de 328,2 mio CHF, soit une légère augmentation de 0,7%. L'acquisition de Talktalk a soutenu les ventes. Mobilezone prévoit un programme de rachat d'action: s'il n'est pas accepté par les actionnaires, le groupe versera alors un dividende de 0,60 CHF par action.

Le bénéfice brut s'inscrit en hausse de 2,2% à 111,6 mio CHF et la marge correspondante à 34% contre 33,5% un an plus tôt. Le résultat opérationnel s'élève à 25,8 mio CHF, contre 25,1 mio CHF un an plus tôt.

Les résultats ont bénéficié de l'optimisation des marges, de l'augmentation du nombre d'appareils réparés et de l'extension des services à la clientèle, a commenté Mobilezone dans son communiqué. En effet, les ventes ont bénéficié du développement satisfaisant du segment Services et prestations.

Markus Bernhard, le directeur financier qui occupera bientôt le poste de directeur général, a salué les résultats. Le chiffre d'affaires et le bénéfice ont légèrement augmenté, a-t-il déclaré dans un entretien à AWP. Sans l'acquisition de TalkTalk, le chiffre d'affaires aurait été plus faible de 15 à 20 mio CHF, a-t-il ajouté. En outre, la vente de la nouvelle génération d'iPhones n'a pas atteint les chiffres souhaités au 2e semestre, a relevé le futur patron.

Dans le détail, le segment Services et prestations a réalisé un chiffre d'affaires qui a bondi de 64% à 72,7 mio CHF. L'EBIT du segment a doublé à 9,7 mio CHF. Le segment représente désormais 22,3% des ventes totales, contre 4,3% il y a trois ans. En 2013, il y a eu une augmentation de 20% des appareils réparés. Grâce à l'acquisition de TalkTalk, le nombre de clients dans le domaine des offres réseau fixe, mobile et Internet, a doublé et s'élève à 72'000.

Le segment Vente a vu ses ventes fléchir de 9,3% à 255,5 mio CHF et son résultat opérationnel être divisé par trois à 12,9 mio CHF. Mobilezone explique ce recul par le fait que les clients conservent leurs smartphones plus longtemps. La vente d'accessoire a toutefois permis de soutenir la progression du chiffre d'affaires.

PROGRAMME DE RACHAT D'ACTIONS

Les fonds propres du groupe s'établissent à 42,8 mio CHF contre 66,2 mio CHF l'année précédente, en raison de la compensation du goodwill de 24,1 mio CHF. Cette compensation s'explique par l'achat de TalkTalk au premier semestre 2013.

Le groupe a annoncé un programme de rachat d'actions. Ce dernier vise à racheter un maximum de 10% des actions de la société, à un prix fixe de 10,00 CHF par action au porteur, afin de réduire le capital-actions. Si ce programme est accepté lors de l'assemblée générale prévue le 9 avril, il sera mis en place de suite.

Si ce programme n'est pas accepté par les actionnaires, le conseil d'administration propose un dividende de 0,60 CHF par action. Dans le cas contraire, le conseil d'administration renoncera à verser un dividende.

Le conseil d'administration proposera Andreas Schönenberger pour remplacer l'administrateur en partance Hans-Ulrich Lehmann.

MARKETING PLUS AGRESSIF À L'AVENIR

Pour 2014, le groupe a indiqué que l'extension de la gamme d'accessoires améliorera le résultat du segment. En outre de nouveaux smartphones innovants sont attendus et "vont vivifier le marché". En outre, Mobilezone va étoffer ses produits avec l'introduction des offres prépayées proposées par TalkTalk.

A l'avenir, Mobilezone veut se montrer "plus agressif en marketing", a indiqué Markus Bernhard. Il s'agira de se montrer plus efficace en communication. Le concept "one-stop-shop" avec l'offre complète (TV, réseau fixe, téléphonie mobile et internet) doivent offrir la possibilité d'épargner de l'argent, selon M. Bernhard.

En 2014, M. Bernhard s'attend à une stabilisation dans le coeur de métier. Les services de téléphonie, internet et réparation devraient encore croître. La part de Service Providing pourrait "relativement rapidement" représenter un tiers du chiffre d'affaires, selon lui. La contribution au bénéfice est déjà de 38% et devrait encore augmenter.

M. Bernhard reprendra le mois prochain le poste de CEO des mains du cofondateur de l'entreprise Martin Lehmann à l'occasion de l'assemblée générale du 9 avril, comme on le sait depuis octobre dernier. En pratique, le passage du témoin a eu lieu il y a des mois, a conclu M. Bernhard.

Les résultats sont inférieurs aux attentes en raison de la faiblesse de l'environnement, commente la banque Vontobel. Le rachat d'actions proposé devrait soutenir le cours du titre, précise l'analyste Rene Weber.

A 12h40, l'action Mobilezone montait de 1,7% à 9,66 CHF, dans un SPI en recul de 0,6%.

 

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."