Bilan

Barry Callebaut croît malgré un marché du chocolat en berne

Le groupe suisse Barry Callebaut, numéro un mondial du cacao, a publié des chiffres légèrement supérieurs aux attentes, malgré un environnement difficile pour le marché du chocolat.

Le chocolatier Barry Callebaut se montre optimiste pour la poursuite des activités.

Crédits: AFP

Le groupe suisse Barry Callebaut, numéro un mondial du cacao, a publié mercredi des chiffres légèrement supérieurs aux attentes pour le premier semestre, malgré un environnement difficile pour le marché du chocolat.

Sur les six premiers mois de l'exercice 2014/2015 décalé (clôturé au 28 février), son bénéfice net s'est inscrit en hausse de 10,7% à 132,4 millions de francs suisses (126,7 millions d'euros) par rapport à la période comparable l'an passé, a indiqué le groupe zurichois dans un communiqué.

Son chiffre d'affaires s'est quant à lui accru de 14,5% en monnaies locales, mais de 11,6% une fois convertis en francs suisses, à 3,2 milliards de francs suisses, porté par une hausse des prix des fèves de cacao et une hausse des produits à plus forte valeur ajoutée.

Les analystes interrogés par l'agence AWP tablaient en moyenne sur un bénéfice net de 129,9 millions de francs suisses et des ventes de 3,1 milliards.

Les volumes de ventes ont quant à eux augmenté de 2% à 893.437 tonnes, alors que dans le même temps le marché mondial de la confiserie en chocolat dans son ensemble s'est contracté de -1,5%.

"Notre croissance des volumes a accéléré, contrairement au marché mondial de la confiserie en chocolat qui montre actuellement des signes de faiblesse", a déclaré Juergen Steinemann, son directeur général, cité dans le communiqué.

Le groupe a enregistré un deuxième trimestre solide après un début d’année plutôt lent, a-t-il pointé, attribuant cette performance supérieure aux marchés à l'accent mis sur les marges et la gestion des coûts.

"Sous réserve des effets de change qui devraient avoir un impact négatif sur notre bénéfice, nous confirmons nos objectifs à moyen terme", a ajouté le patron de Barry Callebaut.

Le groupe vise une croissance moyenne de 6 à 8% moyenne par année du volume et un résultat d'exploitation par tonne rétabli en 2015/16 au niveau d'avant l'acquisition des activités de cacao de Petra Foods, soit 256 francs suisses par tonne), sauf imprévus majeurs.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."