Bilan

Banque CIC: le bénéfice semestriel pénalisé par des provisions

Banque CIC a vu son bénéfice net semestriel pénalisé par la constitution de réserves financières pour faire face aux risques bancaires. L'établissement, filiale à 100% du groupe français Crédit Mutuel, a par contre étoffé les avoirs et les prêts à la clientèle.

Banque CIC a participé au programme de crédits d'urgence octroyés aux sociétés pour faire face à la pandémie de coronavirus, distribuant plus de 270 crédits Covid pour plus de 140 millions de francs.

Crédits: AFP

Le bénéfice net s'est inscrit à 15,6 millions de francs au premier semestre, en baisse de 12% sur un an, en raison de la constitution de provisions pour risques bancaires généraux à hauteur de 56 millions, a indiqué la banque mardi dans un communiqué.

Actuellement, "aucune évolution négative n'est constatée dans le domaine des crédits, notamment grâce aux mesures de l'Etat", mais "l'évolution ultérieure de l'économie est cependant incertaine", a indiqué Banque CIC.

Le résultat d'exploitation a par contre bondi de 21,5% à 25,3 millions de francs, profitant d'une augmentation de 7,1% à 84,2 millions du produit d'exploitation et malgré une hausse des charges à 55,6 millions (+3,1%).

Les principaux secteurs d'activité ont progressé, notamment le résultat des opérations d'intérêt (+7,1%), celui des commissions et services (+18,8%) et celui du négoce (+34,0%).

"Le développement de l'effectif des collaborateurs (17 salariés embauchés), tant sur le plan quantitatif que qualitatif, ainsi que la mise en oeuvre de nos projets multicanal et digitalisation ont entraîné une augmentation des charges de personnel et des autres charges d'exploitation", a expliqué la banque.

Sur les six premiers mois de l'année, la banque a étoffé ses avoirs sous gestion de 13,7% à 7,5 milliards de francs fin juin, notamment grâce à des apports nets d'argent frais de 1,4 milliard de francs. C'est un peu plus que les 1,3 milliard d'argent frais récoltés au premier semestre 2019.

Parallèlement, les prêts à la clientèle, principalement sous forme d'hypothèques, ont augmenté de 11,1% à 8,6 milliards de francs. La somme au bilan s'inscrit quant à elle à 10,85 milliards de francs, en progression de 12,6% sur un an.

Banque CIC a participé au programme de crédits d'urgence octroyés aux sociétés pour faire face à la pandémie de coronavirus, distribuant plus de 270 crédits Covid pour plus de 140 millions de francs.

En guise de perspective, le directeur général Thomas Müller a indiqué tabler "sur une poursuite de l'évolution solide de (l')entreprise malgré le contexte difficile", sans donner plus de précision.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."