Bilan

Bâloise voit son bénéfice chuter à 248,7 millions de francs

La baisse du bénéfice de l'assureur Bâloise a été largement attribuée à l'appréciation du franc face à l'euro et à une base de comparaison élevée.

L'établissement rhénan assure être sur la voie pour dégager à moyen terme un rendement sur fonds propres (RoE) de 8 à 12% dès cette année.

Crédits: Keystone

Bâloise a vu son bénéfice net fondre de près d'un tiers en comparaison annuelle à 248,7 mio CHF au premier semestre 2015. La baisse a été largement attribuée à l'appréciation du franc face à l'euro et à une base de comparaison élevée. L'assureur a amélioré ses ratios combinés de 0,3 point de pourcentage, tant dans les activités vie que non-vie, à respectivement 92,4 et 92,3%, détaille jeudi le rapport intermédiaire.

Le volume de primes s'est tassé de 9,9% dans le segment non-vie à 2,06 mrd CHF, mais a grappillé 0,7% dans le segment vie à 2,65 mrd CHF. Les primes à caractère de placement sont restées stables à 910,7 mio CHF. Le volume d'affaires total s'est contracté de 3,6% à 9,62 mrd. Hors effets de changes et à périmètre constant, l'entreprise revendique une croissance de 3,9%.

En Suisse, les affaires vie ont accéléré de 4,5% à 2,30 mrd CHF. Elle se sont en revanche tassées sur tous les autres débouchés du groupe, de 17,0% en Allemagne à 236,3 mio, de 5,7% en Belgique à 68,4 mio et de 23,6% à 41,1 mio CHF au Luxembourg et au Liechtenstein.

Les activités non-vie ont essuyé un recul généralisé, de 0,7% en Suisse à 1,05 mrd, de 14,7% outre-Rhin à 471,7 mio, de 10,4% dans le Plat-Pays à 474,8 mio et de 10,0% dans le duché et la principauté à 63,0 mio CHF.

La rentabilité s'est avérée sensiblement meilleure qu'escompté par les analystes du consensus AWP, qui projetaient en moyenne un bénéfice net de 239,0 mio CHF, pour un ratio combiné de 92,5%. Le niveau des fonds propres en revanche ne s'est établi qu'à 5,20 mrd, au lieu des 5,70 mrd anticipés.

L'établissement rhénan assure être sur la voie pour dégager à moyen terme un rendement sur fonds propres (RoE) de 8 à 12% dès cette année.

MEILLEURE RENTABILITÉ POUR BANK SOBA

La filiale bancaire Bank SoBa a pour sa part dégagé un bénéfice en hausse modérée de 1,2% sur un an à 13,0 mio CHF, tandis que la somme de bilan a progressé de 4,6% sur six mois à 7,4 mrd CHF. Le volume de crédits a grignoté 1% à 6,4 mrd, tandis que les avoirs des clients ont progressé de 2,2% à 5,13 mrd CHF.

La levée du cours plancher EUR/CHF en début d'année n'a dans ce domaine pas eu d'impact significatif sur la performance, relève l'établissement dans un communiqué distinct.

La direction se félicite d'avoir rapidement instauré un contrôle des capitaux, qui ont permis d'éviter de dépasser le montant d'exonération fixé par la Banque nationale suisse (BNS) pour l'imposition de taux d'intérêt négatifs.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."