Bilan

Bâloise dopé par la réforme fiscale au premier semestre

A l'échelle du groupe, le volume d'affaires s'est étoffé de 10% à 6,01 milliards de francs, dont 2,87 milliards (+30,4%) pour l'assurance dommages et 2,26 milliards (stable) pour les activités vie.

Pour 2019, le ratio combiné devrait se situer dans la fourchette basse des prévisions de 90-95%, précise le communiqué.

Crédits: Keystone

L'adoption de la réforme cantonale de l'imposition des entreprises dans le canton de Bâle-Ville a permis une envolée du bénéfice net semestriel de l'assureur Bâloise. Le groupe rhénan a dépassé les attentes, sauf dans l'assurance-vie, plombée par la faiblesse des taux.

Le bénéfice net s'est établi à 395 millions de francs, amélioré de 47% sur un an, indique mercredi Bâloise. Ce résultat est largement conforme à la prévision de "plus de 300 millions" évoquée par la direction début juillet. Corrigé de l'effet de la réforme fiscale, le bénéfice atteint 267,3 millions (-0,9%).

Volume d'affaires

A l'échelle du groupe, le volume d'affaires s'est étoffé de 10% à 6,01 milliards de francs, dont 2,87 milliards (+30,4%) pour l'assurance dommages et 2,26 milliards (stable) pour les activités vie.

L'excédent d'exploitation (Ebit) de l'assurance dommage a bénéficié d'un effet de base favorable pour bondir de 56% à 226,1 millions de francs. Des éléments non récurrents avaient plombé la rentabilité de cette activité au premier semestre 2018.

Le ratio combiné, qui établit le rapport entre les sinistres et leur coût, a été amélioré de 6,7 points de pourcentage sur six mois à 87,4%.

Dans l'assurance-vie, l'Ebit a chuté de 45% en comparaison annuelle, à 106,3 millions, en raison de la constitution de réserves en lien avec la faiblesse des taux.

Par rapport à fin décembre, les fonds propres ont gonflé de 9,7% à 6,59 milliards de francs.

Bâloise dépasse les attentes du consensus AWP pour l'ensemble de ces indicateurs, à l'exception de l'Ebit assurance-vie, largement en dessous des prévisions.

Pour 2019, le ratio combiné devrait se situer dans la fourchette basse des prévisions de 90-95%, précise le communiqué.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."