Bilan

Avaloq voit grand avec 700 nouveaux postes à la clé

L'éditeur zurichois de logiciels et solutions informatiques pour les banques Avaloq entend agrandir et moderniser ses sites de Zurich et de Bioggio, près de Lugano.

Avaloq emploie actuellement quelque 2500 collaborateurs.

Crédits: Keystone

Le directeur général (CEO) du développeur de logiciels bancaires Avaloq, Francisco Fernandez, anticipe un chiffre d'affaires pour l'exercice en cours de 525 mio CHF, 40 mio de mieux qu'en 2015. Par ailleurs, l'excédent brut d'exploitation (Ebitda) devrait s'établir entre 70 et 80 mio CHF, a-t-il précisé dans un entretien publié vendredi dans les colonnes de "Bilanz".

Le patron du groupe schwytzois affiche sa confiance pour l'année à venir, malgré une couverture médiatique plutôt négative ces derniers temps. Avaloq devrait poursuivre sa croissance en 2017, et l'Ebitda devrait franchir pour la première fois la barre des 100 mio CHF. Le CEO a également envoyé à ses clients un aperçu des chiffres-clés sur les activités du groupe afin de les tranquilliser.

Il faut dire qu'Avaloq a connu plusieurs déconvenues récemment. Suite au rachat de la banque tessinoise BSI par son homologue zurichoise EFG International, la société a perdu un de ses principaux clients, la banque fusionnée ayant opté pour une migration complète vers la solution du concurrent Temenos.

Par ailleurs, la banque francfortoise BHF Bank, propriété du groupe français Oddo, avait stoppé la mise en place d'un système bancaire central développé par la société schwytzoise, après des pannes et des retards. Enfin, des articles parus dans la presse spécialisée ont mentionné des pourparlers avec des sociétés de capital-investissement en vue d'une injection de liquidités.

Interrogé à ce sujet par le magazine alémanique, M. Fernandez parle d'une "véritable campagne médiatique" contre son entreprise. Et de citer l'acquisition de la banque Edmond de Rothschild au nombre de ses clients, ainsi que la mise en place du logiciel Avaloq pour le groupe Raiffeisen, qui détient depuis un an une participation de 10% dans le groupe. La migration informatique de la coopérative bancaire sur Avaloq est prévue pour l'année prochaine.

700 nouveaux postes

Avaloq entend agrandir et moderniser ses sites de Zurich et de Bioggio, près de Lugano. Les nouveaux locaux permettront d'accueillir en 2018 et 2019 quelque 700 postes de travail supplémentaires.

Les travaux démarreront durant le premier semestre de l'an prochain, indique vendredi Avaloq. Le projet de Zurich prévoit la modernisation complète du site actuel en vue de préparer le centre d'innovation et le siège de l'entreprise à une nouvelle phase de croissance.

A l'issue des travaux, en 2019, le "Campus Avaloq" proposera 1100 postes de travail, contre 700 actuellement. L'entreprise compte également construire des logements. A Bioggio, Avaloq veut agrandir le site suisse pour les activités externalisées (Business Process Outsourcing et Avaloq Sourcing). Le nouveau bâtiment offrira dès 2018 300 emplois supplémentaires.

Avaloq emploie actuellement quelque 2500 collaborateurs. La compagnie qui compte une clientèle de plus de 450 institutions financières dans plus de 20 pays dispose également de succursales à Genève, Berlin, Francfort, Leipzig, Hong Kong, Londres, Paris, Singapour, Sydney et Luxembourg. Elle possède des centres de développement à Zurich, Edimbourg et Manille.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."