Bilan

Arianna Huffington va lancer un nouveau site d'information

Créatrice du site d'information Huffington Post, Arianna Huffington s'associe au milliardaire Nicolas Berggruen pour créer World Post, un site de news dédié aux puissants et qui sera lancé lors du Forum de Davos.
  • Arianna Huffington lancera son nouveau site internet d'information depuis le WEF à Davos dans quelques jours.

    Crédits: Image: Larry Busacca/AFP
  • Après la version américaine, Arianna Huffington a décliné son site Huffington Post dans une douzaine de versions, du français au japonais en passant par l'italien ou l'espagnol.

    Crédits: Image: AFP
  • Pour le World Post, elle s'est associée avec Nicolas Berggruen, milliardaire américano-allemand.

    Crédits: Image: AFP
  • Le nouveau site d'informations devrait être lancé à l'occasion du WEF à Davos dans quelques jours.

    Crédits: Image: AFP
  • Parmi les premiers contributeurs annoncés pour le World Post figurent notamment Tony Blair (ci-dessus), Bill Gates ou encore Eric Schmidt, cofondateur de Google.

    Crédits: Image: AFP

En mai 2005, Arianna Huffington fondait The Huffington Post. Ce site internet d'information (et ses déclinaisons à travers le monde) a rencontré un formidable succès, avec près de 30 millions de visiteurs par mois. En février 2011, America Online (AOL) rachetait le site pour 315 millions de dollars. Trois ans plus tard, Arianna Huffington s'apprête à lancer World Post: un site d'informations internationales dédié aux plus puissants.

Pour créer ce nouveau site, l'ex-égérie des Républicains américains (qui a ensuite évolué vers les milieux progressistes) s'est associée au milliardaire germano-américain Nicolas Berggruen. Leur objectif? Proposer à de grands hommes d'état et chefs d'entreprise de disposer d'une tribune pour y développer leurs idées. Tony Blair, Bill Gates ou encore Eric Schmidt, président de Google, auraient ainsi déjà accepté la proposition. Symbole de la cible du nouveau média: il sera lancé à l'occasion du WEF à Davos entre le 22 et le 25 janvier.

Des leaders politiques et économiques comme contributeurs

Pas question toutefois pour Arianna Huffington d'en faire exclusivement un site dédié aux riches: «Vous aurez tous ces chefs d’Etat et grands chefs d’entreprise qui écriront à côté d’un chômeur espagnol, d’un étudiant au Brésil», assure Arianna Huffington. Même son de cloche du côté de son associé Nicolas Berggruen: celui qui est surnommé «le milliardaire SDF» (parce qu'il préfère vivre dans les hôtels que de posséder sa propre maison) explique ce choix de contributeurs célèbres «car il faut bien débuter. Certaines de ces personnes sont connues. Mais d'un autre côté vous aurez aussi de nombreuses plumes inconnues, des voix nouvelles issues de milieux moins favorisés».

Au niveau capitalistique, AOL apporte 50% des fonds et Nicolas Berggruen les 50% restants. Pour sa publicité, le World Post sera associé au Huffington Post. Et des rencontres, conférences et rendez-vous lecteurs seront organisés sous la marque World Post. Et le site est bien destiné à générer du profit. «Le World Post doit être rentable pour être durable», reconnaît Arianna Huffington. Mais pas question d'être impatient: «Nous ne sommes pas là uniquement pour l'argent. Si nous devions investir juste pour placer de l'argent dans un secteur qui rapporte, ce ne serait sans doute pas ce choix que nous ferions. Nous soutiendrons le site même s'il n'y a pas de retour sur investissement», tempère toutefois Nicolas Berggruen.

La référence de l'actualité internationale

Car le contexte économique du monde médiatique est difficile. Et Nicolas Berggruen ne le nie pas: «Je pense qu'il ne subsistera à terme qu'un nombre réduit de médias qui auront le poids suffisant et ils seront de moins en moins nombreux jusque là».

Si plusieurs des contributeurs qui se sont déjà annoncés sont des habitués du WEF et siègent au sein du think tank de Nicolas Berggruen, le Berggruen Institute on Governance, tous sont issus d'horizons géographiques très différents. Car la volonté du World Post est de devenir la référence en matière d'actualité internationale. «La plupart des médias à travers le monde ont divisé, réduit puis sous-traité leur service d'informations internationales», constate Nicolas Berggruen. Il regrette que l'information ait été bien plus internationale voici trente ans, «en dépit du fait que nous soyons aujourd'hui plus interdépendants que jamais sur la planète».

Lui et son associée croient fermement en leur projet. Et le choix du lancement en Suisse à l'occasion du WEF vise à renforcer l'ouverture sur le monde: «Il y a un lectorat aujourd'hui pour une information internationale. Cela ne représente peut-être pas assez de monde à Los Angeles pour que ce soit rentable, mais à l'échelle globale je pense qu'elle existe», assure le milliardaire.

Reste donc à voir dans les faits ce à quoi ressemblera le site dès son lancement. Arianna Huffington est une habituée du WEF à Davos. où elle s'est déjà exprimée à plusieurs reprises sur les médias.

Matthieu Hoffstetter
Matthieu Hoffstetter

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Titulaire d'une maîtrise en histoire et d'un Master de journalisme, Matthieu Hoffstetter débute sa carrière en 2004 au sein des Dernières Nouvelles d'Alsace. Pendant plus de huit ans, il va ensuite couvrir l'actualité suisse et transfrontalière à Bâle pour le compte de ce quotidien régional français. En 2013, il rejoint Bilan et se spécialise dans les sujets liés à l'innovation, aux startups, et passe avec plaisir du web au print et inversement. Il contribue également aux suppléments, dont Bilan Luxe. Et réalise des sujets vidéo sur des sujets très variés (tourisme, startups, technologie, luxe).

Du même auteur:

Offshore, Consortium, paradis fiscal: des clefs pour comprendre
RUAG vend sa division Mechanical Engineering

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."