Bilan

Après Lausanne, les genevois de CREA veulent s’étendre en Suisse alémanique

Rentrée chargée pour l'école genevoise qui accélère son développement à Lausanne et envisage une extension à Zurich. CREA forme 700 étudiants par année et son chiffre d’affaires approcherait les 10 millions de francs.
  • CREA a complété son offre vaudoise avec un bachelor et un master qui peuvent être suivis à Lausanne et qui comptent une vingtaine d’étudiants chacun.

  • CREA pourrait se développer à Zurich, via une acquisition. René Engelmann se dit "très attentif aux opportunités qui pourraient se présenter». 

Près de dix ans déjà que CREA remue les méninges de ses étudiants depuis Genève. L’école spécialisée dans le marketing, la communication et le digital accélère sa croissance depuis l’an dernier. Que ce soit au niveau de son empreinte géographique comme des formations proposées. 

René Engelmann, directeur et cofondateur de l’école genevoise, qui fait aujourd’hui partie du groupe Inseec, rappelle que CREA propose actuellement des bachelors, des masters (executive ou full time) ainsi que des formations continues sous forme de cycles certifiants. L’une des nouveautés de la rentrée est justement un cycle certifiant en stratégie blockchain, qui sera présenté dans quelques jours. «Nous nous sommes rendus compte qu’il existait un besoin dans ce domaine au niveau stratégique, commente René Engelmann. C’est-à-dire pour évaluer quelles seraient les applications de cette technologie qui pourraient être pertinentes au niveau d’une entreprise ou d’un secteur par exemple ».

Lire aussiLes relations publiques à l’ère digitale

Pour les masters executive, CREA a par ailleurs lancé la possibilité de réaliser des « masters transversaux », avec certaines matières en tronc commun, puis des spécialisations à options. « Cela répond à une demande latente pour plus de flexibilité et des formations à la carte », précise René Engelmann. CREA forme aujourd’hui environ 700 étudiants par année et son chiffre d’affaires approcherait les 10 millions de francs.

Extension à Lausanne et au-delà

L’école avait déjà lancé un cycle certifiant à Lausanne en marketing digital l’an dernier, constatant que de plus en plus de vaudois et résidents d’autres cantons venaient suivre des formations à Genève. « Nous avons décidé d’être encore plus présent, grâce à un partenariat avec Impact Hub Lausanne pour nos locaux. Cela nous ouvre une porte supplémentaire sur la Romandie ». CREA a complété son offre avec un bachelor et un master qui peuvent être suivis à Lausanne et qui comptent une vingtaine d’étudiants chacun.

«Cette collaboration avec Impact Hub nous a semblé naturelle. C’est un lieu d’émulation et d’échange d’idées, mais aussi un réseau international qui nous permet une certaine flexibilité pour nous développer encore davantage», ajoute le directeur. Un développement qui pourrait s’étendre au-delà de la Romandie ? « Nous réfléchissons depuis plusieurs mois à aller en Suisse alémanique, notamment à Zurich ». Une extension qui pourrait se faire en propre ou grâce à un partenariat ? « Je pense que cela pourrait probablement se faire via une acquisition, nous sommes très attentifs aux opportunités qui pourraient se présenter».

Marjorie Thery
Marjorie Théry

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."