Bilan

Après Apple, l'allemand SAP s'allie avec Microsoft

L'allemand SAP va s'allier au géant américain Microsoft pour que de nombreuses applications professionnelles des deux entreprises puissent fonctionner ensemble.

L'alliance doit permettre aux employés d'une entreprise d'effectuer des tâches courantes sans quitter les environnements familiers de Microsoft auxquels beaucoup sont habitués.

Crédits: Reuters

L'allemand SAP va s'allier au géant américain Microsoft pour que de nombreuses applications professionnelles des deux entreprises puissent fonctionner ensemble, a-t-il annoncé mardi, après avoir déjà conclu début mai une alliance avec le californien Apple.

La base de données Hana conçue par SAP, ainsi que toute une série de logiciels et d'applications professionnels du groupe allemand, dont sa dernière suite pour entreprise S/4 Hana, seront compatibles avec Azure, la plateforme "cloud" - gestion informatique dématérialisée - de Microsoft, ont annoncé les deux entreprises dans un communiqué commun.

La suite professionnelle Office 365 de Microsoft, qui propose une version cloud de logiciels très utilisés en entreprises - le traitement de texte Word, le tableur Excel, l'outil de présentation PowerPoint... -, sera aussi compatible avec certains produits SAP.

L'interaction entre ces produits doit être effective d'ici le troisième trimestre de l'année 2016, ont précisé les deux groupes.

Concrètement, l'alliance doit permettre aux employés d'une entreprise d'effectuer des tâches courantes - réservations de voyages, extraction automatique de factures depuis les e-mails, recrutement professionnels - sans quitter les environnements familiers de Microsoft auxquels beaucoup sont habitués.

Ce nouveau pacte passé par SAP intervient juste après l'accord annoncé avec Apple début mai, qui doit permettre à la marque à la pomme d'intégrer les applications professionnelles de l'allemand à ses iPhones et iPads, afin d'en écouler plus dans les entreprises, où elle reste jusqu'ici assez peu présente.

Avec ce genre de partenariats, le patron de SAP Bill McDermott cherche à doper les ventes du groupe. Ses activités dans le cloud se portent bien, mais ses ventes de logiciels traditionnels ont montré des signes de déclin lors du premier trimestre.

Avant Microsoft, SAP s'était déjà allié avec l'américain Amazon Web Services pour élargir l'usage de ses applications professionnelles phares dans un environnement cloud dématérialisé.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."