Bilan

La mobilité à hydrogène se développe en Suisse

C’est à côté de la centrale hydroélectrique de Gösgen qu’Hydrospider AG, une société détenue à parts égales par Alpiq et H2 Energy, veut construire une installation de production commerciale d’hydrogène. L’objectif : utiliser l’énergie hydraulique pour environ 50 poids lourds électriques dotés de piles à combustible d’ici fin 2019.

La demande de permis de construire a été publiée ce jeudi

Crédits: Keystone

Cette innovation serait un grand pas d’un point de vue écologique. Comme les camions à énergie hydraulique émettent uniquement de la vapeur d’eau, ils sont peu polluants et n’émettent pas d’émission de CO2. Les poids lourds électriques dotés de piles à combustible se déplacent presque sans bruit et disposent d’une autonomie et d’une charge utile comparable aux camions roulant au diesel.

Les camions électriques équipés de piles à hydrogène jouent donc un rôle primordial dans la décarbonation des poids lourds. Il faut cependant arriver à produire cet hydrogène à partir d’énergies renouvelables. C’est l’objectif que poursuit Hydrospider avec l’installation de production d’hydrogène la plus grande de Suisse prévue à proximité de la centrale hydroélectrique de Gösgen, appartenant à Alpiq.

A Gösgen, Hydrospider veut produire à l’avenir de l’hydrogène issue uniquement de l’énergie hydraulique. Elle approvisionnera les 50 premiers poids lourds à hydrogène sur les 1600 camions que Hyundai Hydrogen Mobility lancera sur les routes suisses d’ici 2025.

Bilan.ch

Lui écrire

Bilan vous recommande sur le même sujet

Les derniers Articles Entreprises

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."