Bilan

Alibaba célèbre "la journée des célibataires" en Chine

Les Chinois ont dépensé vendredi près d'un milliard d'euros sur les plateformes d'Alibaba dès les cinq premières minutes de la "journée des célibataires".

A minuit heure de Chine, les internautes se sont rués sur leur téléphone ou leur ordinateur afin de profiter des promotions offertes à l'occasion.

Crédits: AFP

Les Chinois ont dépensé vendredi près d'un milliard d'euros sur les plateformes du géant du commerce électronique Alibaba dès les cinq premières minutes de la "journée des célibataires", vaste opération de soldes en ligne considérée comme la plus grande vente du monde, a annoncé le groupe.

A minuit heure de Chine (16H00 GMT jeudi), les internautes se sont rués sur leur téléphone ou leur ordinateur afin de profiter des promotions offertes à l'occasion de cet évènement lancé par le groupe chaque année depuis 2009 en référence à la succession de "1" dans la date du 11 novembre, supposément propice aux célibataires.

Pas moins de 6,8 milliards de yuans ont été dépensés en 5 minutes, soit 917 millions d'euros, a indiqué Alibaba dans un communiqué.

Avant 7h00 heure locale, le volume des marchandises vendues avait déjà dépassé la totalité du score réalisé en 24 heures en 2014 (57 milliards de yuans, soit 7,7 milliards d'euros) et plus de la moitié du volume de ventes de l'an dernier (13,3 milliards d'euros).

La Journée des célibataires dépasse désormais en quelques heures le record mondial des soldes en ligne qui était détenu chaque année fin novembre par les Etats-Unis à l'occasion du congé de Thanksgiving.

Sur cinq jours, les Américains n'avaient ainsi dépensé l'an dernier "que" 7,2 milliards de dollars (6,6 milliards d'euros au taux actuel) sur internet lors de ces soldes qui culminent à l'occasion du "Cyber Monday" ("Cyber lundi").

Alibaba fait l'objet d'une enquête du gendarme boursier américain (SEC), qui soupçonne que les chiffres de vente qu'il communique soient artificiellement gonflés. Alibaba a indiqué en juin dernier qu'il collaborait à l'enquête.

Le groupe chinois fait état dans ses chiffres de vente du "volume total des biens échangés", un chiffre qui ne saurait selon la SEC être rapporté à un chiffre d'affaires, puisque Alibaba ne vend pas les produits lui-même mais met en relations acheteurs et vendeurs.

Sa plateforme Taobao contrôle 90% du marché chinois des transactions de particulier à particulier, et son site Tmall représente 50% des ventes en ligne de professionnels à particuliers.

Désormais, près de 15% des ventes de détail en Chine recouvrent des opérations sur internet: sur les 10 premiers mois de l'année, les ventes en ligne se sont envolées de 26%, à 3.500 milliards de yuans (472 milliards d'euros), selon les chiffres officiels, dans un pays comptant plus de 710 millions d'internautes.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."