Bilan

Airbus Group veut réorganiser ses activités de défense

Le groupe d'aéronautique et de défense européen va se concentrer sur les avions militaires et les missiles, et céder plusieurs pans d'activité et filiales.

Airbus Defence and Space, division défense et espace nouvellement constituée d'Airbus Group, veut vendre certaines activités de communications, et plusieurs participations et filiales.

Crédits: AFP

Le groupe d'aéronautique et de défense européen Airbus Group a dévoilé mardi des plans de restructuration de ses activités de défense, qui le verront se concentrer sur les avions militaires et les missiles et céder plusieurs pans d'activité et filiales.

Airbus Defence and Space, division défense et espace nouvellement constituée d'Airbus Group, veut ainsi vendre certaines activités de communications, et plusieurs participations et filiales.

"Toutes les alternatives industrielles" seront en outre explorées pour les secteurs sécurité et électronique de défense, précise le groupe dans un communiqué, sans dévoiler de calendrier pour ces différentes opérations.

Les actifs mis en vente sont notamment les activités de radiocommunications mobiles professionnelles, les services commerciaux de communication par satellite, ainsi que Fairchild Controls, Alas Elektronik, Rostock System-Technik, AvDef et ESG.

"Les décisions concernant le portefeuille d'activités d'Airbus Defence and Space sont la conséquence logique de la revue stratégique d'Airbus Group de 2013", a déclaré Tom Enders, CEO d'Airbus Group, cité dans le communiqué.

Elles permettront "de nous recentrer encore plus sur les coeurs de métier du groupe que sont l'aéronautique et l'espace", a-t-il ajouté.

Airbus Defence and Space est né au 1er juillet du regroupement des activités défense du groupe EADS, devenu Airbus Group. La division comprend les anciens Cassidian, Astrium et Airbus Military, et constitue le deuxième pilier d'Airbus Group aux côtés de l'avionneur Airbus. Elle emploie à ce jour quelque 40.000 salariés pour un chiffre d'affaires annuel d'environ 14 milliards d'euros.

Elle "continuera à investir (...) afin de renforcer sa position de leader" dans ce qui doit constituer son coeur de métier, indique le communiqué.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."