Bilan

Airbus va construire deux satellites de communications pour Intelsat

Airbus a signé le 31 décembre un contrat pour fournir au géant américain Intelsat deux satellites de communications géostationnaires reconfigurables en orbite, ont annoncé jeudi les deux sociétés.

Les deux satellites OneSat seront livrés en 2023.

Crédits: AFP

Les deux satellites OneSat seront livrés en 2023, affirment-t-elles dans un communiqué, sans préciser le montant du contrat.

Les fabricants de satellites, au premier rang desquels Airbus, Thales Alenia Space et Boeing, ont lancé depuis deux ans de nouvelles gammes de satellites dont la mission peut être reconfigurée en orbite en fonction des besoins, afin de répondre à l'appétit croissant pour les données et sortir le marché des satellites de télécommunications géostationnaires d'un trou d'air.

Avec ce contrat, Airbus dispose de six commandes pour ses satellites OneSat.

Pour l'opérateur, le contrat avec Airbus marque "le début d'une évolution radicale du réseau d'Intelsat", observent les deux compagnies, Intelsat voulant notamment développer les "futurs services de connectivité pour l'aviation commerciale".

Le marché des satellites géostationnaires de communications est sorti de son marasme en 2020, revenant à son niveau de 2015 avec 20 satellites commandés, selon le président d'Arianespace Stéphane Israël.

Le nombre de commandes avaient chuté à neuf satellites en 2017, six l'année suivante.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."