Bilan

Airbnb et Genève concluent un accord sur la taxe de séjour

Airbnb et le Département du développement économique (DDE) du canton de Genève ont signé un accord sur le prélèvement de la taxe de séjour. Cette convention vise à mettre sur le même pied d'égalité les hôtels et la plateforme de réservation de logements entre particuliers.


Cet accord entre Airbnb et Genève marque la huitième collaboration avec un canton suisse.

Crédits: AFP

Les revenus générés par la contribution fiscale du groupe américain profiteront directement au secteur du tourisme genevois, particulièrement affecté par le coronavirus, via notamment des campagnes de promotion.

"Cela pourrait représenter, selon nos estimations faites avant la pandémie, à une rentrée supplémentaire de 500'000 francs par an pour l'Etat", souligne le conseiller d'Etat Pierre Maudet, cité dans le communiqué publié vendredi.

En vigueur à partir du 1er septembre, la taxe de séjour, de 3,75 francs par nuit, sera prélevée automatiquement par Airbnb et reversé au canton.

Cet accord entre Airbnb et Genève marque la huitième collaboration avec un canton suisse. Des partenariats similaires ont déjà été conclus avec Lucerne, Zurich, Bâle-Campagne, Bâle-Ville, Zoug, Schaffhouse et Fribourg.

Au premier janvier 2020, le géant américain comptait plus de 40'000 logements suisses sur son site.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."