Bilan

Airbnb capterait entre 6 et 12% des recettes de l'hôtellerie suisse

A la fin de l'an dernier les hôteliers romands avaient exprimé leurs préoccupations face à la concurrence croissante d'Airbnb. L'Association romande des hôteliers souhaite imposer aux loueurs une obligation d'annonce à leur commune et demande que les cantons tiennent un registre de chambres d'hôtes.

La plateforme américaine a recensé 900'000 voyageurs en Suisse entre novembre 2017 et novembre 2018. L'origine des visiteurs Airbnb était, dans l'ordre d'importance, suisse (15%), américaine (Etats-Unis) pour 15% et française (9%).

Crédits: AFP

La plateforme de location touristique Airbnb a généré l'an dernier en Suisse un revenu total "entre 250 et 500 millions de francs", estime jeudi l'Observatoire valaisan du tourisme (Tourobs). Ce dernier a recensé dans le pays près de 50'000 objets proposés par la société californienne l'an dernier.

L'évolution d'Airbnb

Tourobs relève dans un communiqué suivre l'évolution d'Airbnb depuis 2014. Sur les 49'207 logements répertoriés en 2018 en Suisse, 90% ont été réservés au moins une fois. Le Valais arrive très nettement en tête, avec 8484 offres réservées, devant Zurich (5757), Vaud (4636), Berne (4457) et Genève (4275).

La durée moyenne des séjours a atteint 3,6 nuitées pour le Valais comme pour l'ensemble du pays. Les logements Airbnb ont été occupés respectivement durant 78 et 76 jours dans les régions alpines classiques (Valais et Grisons), des chiffres proches de la moyenne helvétique.

Tourobs distingue quatre catégories de loueurs: les "amateurs" (38% de l'offre suisse), qui louent un seul logement pour moins de 120 jours par an, les "semi-amateurs" (42%), qui louent pour plus de 120 jours, les "semi-professionnels" (18% de parts de marché), qui proposent de deux à cinq objets pour plus de 120 jours, et "l'offre commerciale professionnelle" (2%), qui loue plus de cinq logements pendant plus de 120 jours par an.

900'000 voyageurs

Suivant l'approche méthodologique choisie, les revenus d'hébergement en Suisse d'Airbnb sont estimés entre 256 et 496 millions de francs pour 2018, selon Tourobs.

Malgré la fourchette des estimations, "on peut affirmer que les revenus des locations de court terme sont significatifs et représentent probablement entre 6% à 12% du chiffre d'affaires de l'hôtellerie suisse", souligne l'Observatoire.

Airbnb de son côté a annoncé que les voyageurs ayant réservé sur sa plateforme en 2018 ont contribué, de manière directe, à hauteur de plus de 642 millions de francs à l'économie suisse.

La plateforme américaine a recensé 900'000 voyageurs en Suisse entre novembre 2017 et novembre 2018. L'origine des visiteurs Airbnb était, dans l'ordre d'importance, suisse (15%), américaine (Etats-Unis) pour 15% et française (9%).

Plus de régulations

A la fin de l'an dernier, notamment, les hôteliers romands avaient exprimé leurs préoccupations face à la concurrence croissante d'Airbnb. Le président de leur association faîtière, Philippe Thuner, avait ainsi réclamé plus de régulation de la part des autorités.

L'Association romande des hôteliers souhaite imposer aux loueurs une obligation d'annonce à leur commune et demande que les cantons tiennent un registre de chambres d'hôtes.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."