Bilan

Aevis prend le contrôle de Générale-Beaulieu

Aevis Victoria a remporté la partie contre la clinique des Grangettes pour la prise de contrôle de la clinique privée genevoise Générale-Beaulieu (GBH), détenant plus de 50% des actions.

Aevis avait récemment indiqué que l'acquisition de Générale-Beaulieu allait substantiellement augmenter le chiffre d'affaires du groupe.

Crédits: Keystone

Aevis Victoria a remporté la partie pour la prise de contrôle de la clinique privée genevoise Générale-Beaulieu (GBH), également convoitée par l'établissement chênois des Grangettes. Le groupe fribourgeois poursuit ainsi ses emplettes en vue de renforcer son réseau de cliniques sur le territoire suisse.

Le spécialiste des cliniques privées et hôtels de luxe a annoncé jeudi détenir, via sa filiale Swiss Medical Network (SMN), plus de 50% des actions de GBH sur lequel il avait lancé une offre mi-septembre.

Aevis s'est dans la foulée engagé à effectuer sur les trois prochaines années des investissements de 25 mio CHF dans la clinique genevoise "pour réaliser divers projets médicaux et améliorations supplémentaires au niveau de la prise en charge hôtelière", selon un communiqué.

"Ce rapprochement confortera à terme la Clinique Générale-Beaulieu comme la référence des cliniques privées genevoises et assurera son développement pour le bénéfice de ses patients, collaborateurs et médecins", a indiqué SMN.

Pris de court avant même d'avoir pu présenter sa contre-offre aux actionnaires des Grangettes, l'établissement genevois a indiqué dans un communiqué avoir pris "acte de la prise de contrôle" et "renoncer à présenter son offre alternative aux actionnaires".

La Clinique des Grangettes poursuit néanmoins son développement et mettra en chantier début 2017 la construction de 3000 m2 de cabinets médicaux et de centres médicaux spécialisés.

Mi-septembre, Aevis Victoria a lancé, via sa filiale SMN, une offre de rachat sur GBH. L'offre s'élève à 25'000 CHF par action en espèces, valorisant la cible à 187,5 mio CHF.

La partie semblait gagnée d'avance, le conseil d'administration de GBH ayant recommandé aux actionnaires d'accepter l'offre. Swiss Medical Network a également conclu un accord avec le gestionnaire de fortune et d'actifs Albin Kistler pour l'acquisition d'une participation d'environ 29% dans GBH, également au prix de 25'000 CHF par action.

Le Comité de la société médicale de Beaulieu (SMB), représentant plus de 110 médecins, a quant à lui dit soutenir le conseil d'administration dans ses choix.

Poursuite des acquisitions

Vendredi, la Clinique des Grangettes avait dévoilé vouloir lancer une contre-offre sur GBH, représentant une plus-value de 25% par rapport à la proposition d'Aevis Victoria. L'établissement chênois était en train de finaliser son offre, qui devait être soumise aux actionnaires de GBH le 5 octobre.

Aevis avait récemment indiqué que l'acquisition de Générale-Beaulieu allait "substantiellement augmenter le chiffre d'affaires du groupe et (avoir) des effets positifs sur la rentabilité et sur les ratios du bilan".

Le groupe compte poursuivre les acquisitions de cliniques privées en Suisse, même si les cibles potentielles se font rares. "Les cliniques qui demeurent indépendantes en Suisse vont devoir d'ici cinq ans rejoindre un groupe plus organisé sous la pression réglementaire. Il y aura encore des opportunités dans les 3-4 années à venir pour acquérir des cliniques", avait indiqué à AWP l'administrateur délégué Antoine Hubert.

A 14h28, la nominative Aevis Victoria progressait de 0,4% à 59,00 CHF, dans un SPI en baisse de 0,1%.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."