Bilan

ABB ne détient plus que 2,1% de son capital après destruction de titres

La destruction par ABB des 115 millions de ses propres actions - représentant près de 6% de l'ancien capital enregistré - rapatriées dans le cadre de son programme de rachat finalisé fin mars a fait chuter la participation en propre du conglomérat industriel à 2,1%.

Le nombre total de titres émis, actions en trésorerie comprises, s'élève actuellement à 2,05 milliards.

Crédits: Keystone

L'opération, destinée à faire profiter les actionnaires de la cession des activités dans les réseaux électriques pour 7,6 à 7,8 milliards de dollars, avait coûté au groupe 3,5 milliards (3,1 milliards de francs). ABB avait dans la foulée lancé un nouveau programme de rachat d'actions, doté de 4,3 milliards.

Le groupe zurichois souligne dans son communiqué vendredi que sur les quelque 43 millions de ses actions qu'il détient encore, près de 25 millions proviennent de rachats en vue d'une nouvelle réduction de capital. Le nombre total de titres émis, actions en trésorerie comprises, s'élève actuellement à 2,05 milliards.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."