Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

«Savoir écouter est une vertu féminine»

Philomena Colatrella: «Grâce à mon intuition, j’arrive à sentir où sont les problèmes au sein de l’entreprise.»
Philomena Colatrella: «Je souhaite des CEO choisies pour leurs compétences et non leur appartenance au sexe féminin.»
1 / 2

Vous êtes l’une des rares femmes à la tête d’une grande entreprise suisse et la seule dirigeante d’une grande assurance. Pourquoi si peu de femmes dans ce domaine? - -

Etre une «femme leader» implique-t-il des qualités particulières? - -

Vous arrivez à écouter vos 2700 employés? - -

Qu’avez-vous changé en arrivant à la tête de l’entreprise? - -

Comment conciliez-vous vie professionnelle et vie familiale? - -

Les entreprises manquent de femmes dans les conseils d’administration… - -

Etes-vous inquiète de l’augmentation des coûts de la santé? - -

Le thème de la caisse unique revient constamment dans les débats… - -

La gauche vaudoise plaide pour une assurance dentaire financée par une taxe sur les boissons sucrées… - -

La carte des coûts de l’assurance de base montre la barrière de rösti entre cantons romands et alémaniques… - -

La répartition des coûts dans le cadre de la compensation des risques est favorable à la CSS au détriment des deux romands, Groupe Mutuel et Assura. Un oreiller de paresse? - -

Une initiative populaire genevoise s’attaque au lobbyisme des assureurs… - -

Qu’en est-il de votre programme de prévention qui incite à parcourir 10 000 pas par jour? - -

Existe-t-il des solutions pour stabiliser les hausses de primes? - -