Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

«Nous pourrions fermer des pharmacies»

1 / 4
Centres de production à Genève. Etienne Jornod se dit «dans une position de force pour acquérir des sociétés qui disposent de produits novateurs».
En 2012, Etienne Jornod a renoncé à être payé en espèces. Il a touché 40 000 actions qu’il pourra exercer en 2017.
Galenica détient trois chaînes de pharmacies: Amavita (photo), SunStore et Coop Vitality.

Les grandes manœuvres se poursuivent dans l’industrie pharmaceutique. Galenica est-elle à vendre? - -

Une fusion avec une autre société est pourtant dans l’air en raison de la volonté d’actionnaires importants de céder leurs titres… - -

On évoque la société américaine Walgreens pour reprendre cette participation… - -

A l’inverse, Galenica envisage-t-elle de procéder à une ou plusieurs acquisitions? - -

Quel serait le partenaire idéal? - -

Quel regard portez-vous sur les opérations en cours? - -

Galenica tire 69% de son résultat d’exploitation de la vente de médicaments qui ne représente que 20% du chiffre d’affaires. Une cession des autres activités est-elle envisageable? - -

Qu’est-ce qui pourrait néanmoins vous y conduire? - -

Les prix des médicaments sont sous pression. Craignez-vous une nouvelle baisse des prix? - -

Vous critiquez aussi les fausses informations qui circulent à propos des génériques… - -

Mais le prix des génériques est tout de même beaucoup plus élevé qu’à l’étranger… - -

Les caisses maladie dénoncent aussi les marges trop élevées que prélèvent les pharmaciens… - -

Le réseau n’est-il pas de toute façon trop dense? - -

La vente en ligne entraînera-t-elle la fermeture de pharmacies? - -

Parlons maintenant de votre rémunération. En 2012, vous renoncez à tout salaire en espèces. En contrepartie, la société vous attribue 40 000 actions que vous pourrez exercer en 2017. Pourquoi? - -

Ces 40 000 actions valent au cours actuel environ 35  millions de francs. Ce qui représente une rémunération annuelle supérieure à celle que touche le président de Novartis… - -