Bilan

«Dans la famille Cabrel, on a toujours fait du vin»

Il est désormais possible d’acquérir en Suisse les bouteilles signées par le chanteur et son frère. Rencontre.

En octobre, Francis Cabrel était de passage en Suisse romande pour rencontrer Tobias Mathier, directeur de la Maison Testuz, qui distribuera le vin du Boiron (Assemblage de merlot, cabernet sauvignon et tannat) produit par les frères Cabrel. Comment le chanteur gère-t-il l’image de son vin? Il parle très naturellement de ce qui est sa seconde passion après la musique, et qui est devenu une jolie petite affaire de famille avec 40 000 bouteilles produites par an.

Bilan Vous produisez votre propre vin, cette passion est-elle la vôtre ou celle de votre frère Philippe? Francis Cabrel Au départ, c’était la mienne. Mes grands-parents avaient quatre ou cinq rangs de vigne… Dans la famille, on a toujours eu du vin que l’on faisait nous-mêmes. Quand j’ai acheté cette maison aux alentours d’Astaffort (près d’Agen dans le sud-ouest de la France, ndlr) en 1995, c’était comme un retour à ce lien. Je me suis dit que des vignes autour de chez moi, ce serait beau pour le paysage. J’étais curieux de savoir ce que le sol recelait comme trésor. J’ai planté un, deux, trois hectares… Puis mon frère a embarqué dans l’aventure après avoir tenu un hôtel-restaurant au centre du village. Il aime travailler au grand air, s’occuper de la vinification… Il est maintenant à la vigne toute l’année.

B Votre nom est très discret sur l’étiquette. Pourquoi? FC Je me méfie beaucoup des gens qui mettent leur nom en gros sous prétexte qu’ils sont connus. Je pense qu’il faut d’abord faire passer le produit. Les deux premières années, j’avais des scrupules à inscrire mon nom. Surtout que je ne savais pas du tout si ça allait être du vinaigre ou un vin agréable! Maintenant que je sais que c’est un bon vin, je n’hésite plus, mais il apparaît tout de même en petit pour que ce soit secondaire dans l’esprit de celui qui l’achète.

B Beaucoup de comédiens ou musiciens connus font leur vin. Pourquoi ce phénomène, mis à part le fait qu’il faut des moyens pour posséder ses propres vignes? FC Il y a sûrement un effet de mode. Mais certains aiment sincèrement ça! Et c’est une matière assez noble, qui se travaille comme on pourrait travailler une chanson… Je ne sais pas. Un vin, ça s’élève, ça se construit, ça se façonne.

B C’est important que votre vin soit bio? FC Oui, avec le folklore qui l’entoure! C’est la manière de faire que j’ai connue quand j’étais petit, avec les vendanges à la main. D’ailleurs, c’est la seule chose que je sache faire dans la vigne… les vendanges!

En gros sur l’étiquette…

Ces stars qui s’affichent sur leurs bouteilles.

Pierre Richard, depuis 1986. Propriétaire du Domaine de l’Evêque (20 hectares). Vin: blanc, rosé et rouge. Production annuelle: 80 000  bouteilles. Réel passionné gentiment moqué au départ, Pierre Richard peut maintenant se targuer de produire un vin apprécié et reconnu. Plusieurs cuvées ont d’ailleurs obtenu des médailles.

Gérard Depardieu, depuis 1989. Propriétaire de plusieurs domaines en France et dans le monde. Vin: blanc, rosé et rouge. Sur la home page du site du Château de Tigné (100 hectares) apparaît illico le nom «Les vins Gérard Depardieu». Le logo: un grand nez! Le comédien se met clairement en scène pour vendre son vin, il est certainement le plus médiatisé de tous dans ce domaine.

Johnny Hallyday, depuis 2006. Cofondateur de Hallyday Wines Diffusion, société qui gère le domaine de Saint-Martin de Grave, à Pézenas. Vin: blanc, rosé et rouge. Production: 30 000 bouteilles par an, jusqu’à 120 000 quand la star est en tournée! Sur l’étiquette arrière, Johnny qui tient un verre de rouge, et la phrase «Le vin que j’aime».

Crédit photo Philippe Krauer

Camille Destraz

Aucun titre

Lui écrire

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."