Bilan

Zurich confirme son attractivité

La compagnie américaine Citadel Securities ouvre un bureau dans la métropole économique. Il a recruté une star de la statistique.

De nouvelles implantations de sociétés étrangères continuent de doper la métropole alémanique.

Crédits: Keystone

Le géant américain Citadel Securities a inauguré cet automne à Zurich un nouveau bureau consacré à ses activités de teneur de marché. Le groupe a été fondé en 2002 par Kenneth Griffin, également fondateur du hedge fund Citadel. Responsable de 21% des volumes échangés sur les actions américaines, Citadel Securities fournit de la liquidité sur les marchés des changes et obligataires.

La nouvelle unité zurichoise sera dirigée par Nicolai Meinshausen (43 ans), star de la statistique qui conseille l’entreprise depuis 2013. Ce professeur à l’EPF de Zurich a recours à l’intelligence artificielle et aux processus d’apprentissage automatique afin d’analyser de vastes quantités de données du marché. Il prédit ainsi l’endroit et le moment où les transactions seront les plus avantageuses.

«Notre décision d’ouvrir un bureau en Suisse a été motivée par la disponibilité de talents exceptionnels et l’arrivée de Nicolai Meinshausen dans notre cabinet», précise Citadel Securities. L’entreprise compte une dizaine de collaborateurs dans la métropole alémanique. L’effectif doit se développer à mesure que l’équipe sera renforcée.

Pool d’instituts de formation très compétitifs

Porte-parole de la Promotion économique du canton de Zurich, Irene Tschopp souligne que cette implantation répond à la stratégie mise en œuvre pour attirer les sociétés actives dans la finance. «Avec son EPF, son université et sa Haute Ecole des sciences appliquées (ZHAW), Zurich dispose d’instituts de formation à vocation internationale très compétitifs. La région s’est en outre dotée d’un écosystème fintech très dynamique, tout en offrant des conditions-cadres optimales pour attirer et retenir les talents dans la région.»

«Nous ne pouvons pas donner d’information à ce sujet car le secret fiscal s’applique, rapporte Irene Tschopp. Mentionnons toutefois qu’en comparaison internationale, la Suisse reste très avantageuse du point de vue de la taxation.»

Avec plus de 32 milliards de dollars d’actifs sous gestion, Citadel est considéré comme l’un des fonds spéculatifs les plus performants de l’histoire récente. Milliardaire self-made, son fondateur Kenneth Griffin a gagné son premier million en négociant des obligations convertibles à l’âge de 19 ans.

Mary Vacharidis
Mary Vakaridis

JOURNALISTE

Lui écrire

Journaliste chez Bilan, Mary Vakaridis vit à Zurich depuis 1997. Durant sa carrière professionnelle, elle a travaillé pour différents titres de la presse quotidienne, ainsi que pour la télévision puis la radio romandes (RTS). Diplômée de l'Université de Lausanne en Lettres, elle chérit son statut de journaliste qui lui permet de laisser libre cours à sa curiosité.

Du même auteur:

CFF: Comment éviter le scénario catastrophe
L’omerta sur le harcèlement sexuel existe aussi en suisse

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."