Bilan

Xbox One va offrir beaucoup plus que des jeux

Microsoft a dévoilé mardi sa nouvelle console de salon: Xbox One. Plateforme de divertissement polyvalente, elle combine jeux vidéo, télévision interactive, internet et fonctions sociales.
L’appareil permet de zapper de manière instantanée entre un jeu vidéo, un programme de télévision ou la navigation sur internet. Microsoft y a aussi intégré son système d’appels par vidéo sur internet Skype.

La console équipée d'un lecteur Blu-ray, viendra aussi avec des accessoires Kinect capables d’identifier les mouvements, mais aussi la voix, qui reconnaîtront les utilisateurs et pourront répondre à des commandes formulées dans un langage naturel.

Microsoft a annoncé une série de contenus exclusifs, grâce à des partenariats avec Activision, qui édite entre autres le jeu de guerre à succès «Call of Duty», ou EA Sports pour les jeux sportifs comme «FIFA». Quize jeux sortis des studios Microsoft devraient accompagner la sortie de Xbox One cette année, dont 8(!) nouvelles franchises.

Spielberg de la partie

Le réalisateur Steven Spielberg va aussi produire une série originale fondée sur le jeu de tir contre des extraterrestres «Halo», un titre phare qui a beaucoup contribué au succès de la Xbox.

«C’est le début d’une nouvelle génération de jeux et de divertissements, et une nouvelle génération de télévision intelligente», a commenté un autre responsable de Microsoft, Yusuf Mehdi.

Google et Apple plus dangereux que Sony et Nintendo

Microsoft n’est pas le seul grand fabricant de consoles vidéo à renouveler sa gamme. Ses rivaux japonais, Nintendo et Sony, ont respectivement sorti une Wii U fin 2012 et annoncé une PlayStation 4 pour la fin de cette année.

Le marché a en effet beaucoup évolué depuis la précédente génération d’appareils, qui a plus de six ans. Il faut désormais compter avec la concurrence des jeux bon marché voire gratuits sur smartphones et tablettes, qui séduisent de plus en plus les joueurs occasionnels.

«Pour Microsoft, la concurrence c’est Apple et Google», qui dominent le marché des tablettes et des smartphones, plus que Nintendo et Sony, note Mike Hickey, un analyste de National Alliance Securities spécialisé dans le marché des jeux vidéo. Les capacités améliorées de la Xbox One sont une tentative de répondre à la nouvelle donne du marché.

Diversifier les contenus

Pour M. Hickey, son succès dépend effectivement de sa capacité à fournir une large gamme de divertissements numériques, et «des contenus au-delà des seuls jeux afin de créer de la valeur pour les joueurs comme pour les non-joueurs».

Sony semble avoir fait un choix similaire pour sa PlayStation 4, mais n’a toujours pas montré l’appareil proprement dit.

Quant à Nintendo, s’il avait conquis beaucoup de joueurs occasionnels en 2006 avec sa Wii et sa manette à reconnaissance de mouvements, écoulée depuis à 100 millions d’exemplaires, il n’a pas su renouveler ce succès avec la Wii U dont les ventes déçoivent. Les analystes ont invoqué un développement trop lent de contenus et de jeux adaptés.

«Microsoft peut revendiquer la victoire dans la course à la meilleure offre pour l’utilisateur dans son salon», estime James McQuivey, un analyste du cabinet Forrester, qui juge que le groupe informatique a utilisé à bon escient son expertise en termes de matériel et de logiciels.

Cela n’a pas empêché l’action Microsoft de clôturer en baisse de 0,66% à 34,85 dollars.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."