Bilan

Voici les experts chargés de défendre la finance suisse

L'organe, dont la composition a été revue pour répondre aux demandes des banques et du Parlement, est dirigé par le professeur d'économie Aymo Brunetti.
  • Le professeur Aymo Brunetti, ici avec Eveline Widmer-Schlumpf, est chargé de diriger le groupe d'experts. Il dirigeait déjà depuis décembre un groupe d'experts indépendants. Crédits: Keystone
  • Patrick Odier (droite), président de l'ASB défendra les intérêts des banques... Crédits: Keystone
  • ...avec Urs Rohner (Credit Suisse) ... Crédits: Keystone
  • ...et Axel Weber (UBS) ... Crédits: Keystone
  • ...ainsi que Beat Oberlin (Banque Cantonale de Bâle Campagne). Crédits: Keystone
  • Urs Berger (Mobilière)... Crédits: Keystone
  • ... et Martin Senn (Zurich Insurance) représenteront les assurances. Crédits: Keystone
  • Les autorités seront représentées par Jean-Pierre Danthine, vice-présdient de la Banque Nationale Suisse (BNS)... Crédits: Keystone
  • ... et Mark Branson (FINMA) Crédits: Keystone
  • Jacques de Watteville représentera le secrétariat d'Etat aux questions financières internationales Crédits: Keystone
Le groupe d'experts sur la place financière élargi représentants de l'économie est désormais sur pied. Le Département fédéral des finances (DFF) a avalisé la liste des membres.

Les banques seront représentées par Patrick Odier, président de l'Association suisse des banquiers, Urs Rohner (Credit Suisse) avec comme suppléant Axel Weber (UBS) et Beat Oberlin (Banque cantonale de Bale-Campagne, ). Côté assurances, on retrouve Urs Berger (Mobilière), président de l'Association suisse d'assurances et Martin Senn (Zurich).

La voix des milieux économiques sera aussi portée par Martin Neese (organismes d'autorégulation du secteur non-bancaire), Michel Demaré (SwissHoldings) et Henrique Schneider (Union suisse des arts et métiers). Susan Emmenegger, professeure à l'Institut de droit bancaire de l'Université de Berne représentera les milieux scientifiques, a indiqué jeudi 10 octobre le DFF.

Mandat limité à fin 2014

Rayon autorités, la Banque nationale sera représentée par Jean-Pierre Danthine, la FINMA par Mark Branson, l'Office fédéral de la justice par Susanne Kuster, la Direction du droit international public par Jürg Lindenmann, le SECO par Eric Scheidegger et l'Administration fédérale des contributions par Adrian Hug.

Le secrétaire d'Etat aux questions financières internationales Jacques de Watteville siégera aussi au sein du groupe d'experts de même que Daniel Roth, responsable du service juridique du DFF.

L'organe, dont l'activité est limitée à fin 2014, ne devra pas être soumis à la pression des affaires courantes et tenir compte des intérêts de l'ensemble de l'économie. Mandat: examiner les conditions-cadre et les perspectives d'avenir de la place financière, puis soumettre des propositions.

Un premier rapport remis

Le groupe d'experts se penchera sur les défis nationaux et internationaux. Dans l'optique de pouvoir affronter les changements structurels qui s'imposent et d'assurer la compétitivité de la Suisse ainsi qu'améliorer l'accès aux marchés étrangers.

Eveline Widmer-Schlumpf avait déjà mis sur pied en décembre dernier un groupe d'experts indépendant, sous la conduite d'Aymo Brunetti. Celui-ci était chargé d'élaborer les bases permettant de développer la stratégie en matière de marchés financiers en anticipant les évolutions à moyen terme.

Un rapport a depuis été remis au Conseil fédéral. Il préconise que la Suisse intègre l'échange automatique d'informations. En contrepartie, elle devrait obtenir des garanties pour l'accès aux marchés étrangers.
Pascal Schmuck

Aucun titre

Lui écrire

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."