Bilan

Vaduz refuse de céder ses télécoms à Swisscom

Swisscom ne pourra pas reprendre Telecom Liechtenstein, suite à une décision du Parlement.
Le Parlement liechtensteinois a refusé jeudi la vente de Telecom Liechtenstein (TLI) à Swisscom, une opération portant sur 23 millions de francs.

Par treize voix contre douze, la courte majorité des 25 parlementaires n'a pas défendu la vente. Swisscom envisageait d'acquérir 75% de l'opérateur étatique liechtensteinois en difficulté. La transaction portait sur la branche télécommunications (activité infrastructure) de TLI, encore basée dans les Liechtensteinische Kraftwerke (forces motrices indigènes).

L'infrastructure des télécommunications doit rester en mains liechtensteinoises, a plaidé le camp du non. Quelque 60 collaborateurs auraient, de plus, perdu leur travail.

Il n'y aura donc pas de retour aux sources pour Swisscom. L'opérateur historique assurait le réseau téléphonique au Liechtenstein jusqu'en 1997, avant que les autorités de la principauté libéralisent leur marché des télécommunications.
Sandrine Perroud

Aucun titre

Lui écrire

Aucune biographie

Du même auteur:

L'initiative Minder isolerait la Suisse, dit une étude
L'économie allemande tourne au ralenti

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."