Bilan

Vaduz accepte l'échange automatique d'informations

Le Liechtenstein se dit «prêt à conclure des accords sur l'échange automatique d'informations basé sur les futurs standards de l'OCDE» avec des pays qui ont mis en place les structures nécessaires.
Crédits: ARCHIVES / PHOTO D'ILLUSTRATION
La principauté veut négocier en particulier avec l'Allemagne, la Grande-Bretagne, la France, l'Italie et l'Espagne, a indiqué jeudi le chef du gouvernement Adrian Hasler devant les médias à Vaduz.

Le Liechtenstein «est prêt à conclure des accords sur l'échange automatique d'informations basé sur les futurs standards de l'OCDE» avec des pays qui ont mis en place les structures nécessaires pour cette «approche transparente», selon la version écrite de la déclaration.

Le petit pays longtemps considéré comme un paradis fiscal relève que «l'échange automatique d'informations en matière fiscale sera la future règle internationale». Il se propose de «participer activement» avec l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) aux discussions à ce sujet.
Jean-Claude Meier

Aucun titre

Lui écrire

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."