Bilan

USA: le déficit commercial 2018 au plus haut depuis dix ans

Le déficit commercial des Etats-Unis a bondi à son plus haut niveau depuis dix ans en 2018, en dépit des efforts du président Donald Trump, a annoncé mercredi le département du Commerce.

Les efforts de Donald Trump n'ont pas suffi à atténuer la hausse du déficit commercial.

Crédits: DR

Les Etats-Unis ont enregistré des records d'importations de marchandises en provenance de Chine, du Mexique et de l'Union européenne.

Le déficit des biens et services s'est établi à 621 milliards de dollars (+12,5%) avec des exportations record à 2.500 milliards de dollars (+6,3%) et des importations également record à 3.121 milliards de dollars (7,5%), selon les données détaillées par l'administration Trump publiées avec un mois de retard en raison de la fermeture partielle des administrations ("shutdown").

Et, sans l'excédent des échanges de services (+270,2 milliards), le déficit commercial atteint même 891,3 milliards (+10,4%), là encore un record absolu.

Pour le seul mois de décembre, le déficit des biens et services s'est hissé à 59,8 milliards (+18,8%), supérieur aux attentes des analystes qui tablaient en moyenne sur 57,8 milliards.

La hausse vertigineuse du déficit commercial américain pourrait susciter l'agacement du président Trump, qui ne cesse de le déplorer. Pour réduire les déséquilibres des échanges commerciaux, il a lancé une guerre commerciale contre les principaux partenaires des Etats-Unis.

En 2018, son administration a ainsi imposé - en six vagues successives - des taxes douanières supplémentaires allant de 10 à 50% sur l'équivalent de 283 milliards d'importations américaines.

Les partenaires commerciaux des Etats-Unis, en particulier la Chine, ont répliqué avec des tarifs douaniers de 16% en moyenne portant sur quelque 121 milliards de dollars d'exportations américaines.

Cette guerre commerciale n'a pas été sans effet sur l'économie chinoise qui est tombée l'an passé à son plus bas niveau depuis 28 ans. La croissance de l'économie mondiale a, elle, été moins forte que prévu.

Pour autant, la Maison Blanche se heurte à l'appétit insatiable des Américains pour les biens de consommation courante, à bas prix, venant de l'étranger.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."