Bilan

Une grande cave du Valais dans le collimateur du fisc

Les Caves Giroud sont soupçonnées d'infractions fiscales, selon Le Temps. Le ministre des Finances valaisan Maurice Tornay pourrait être touché par cette enquête fiscale.
Les Caves Giroud SA, route de Nendaz à Sion, sont actuellement dans le collimateur du fisc.
Dix millions de francs placés à l'étranger puis réinvestis en Suisse via une entreprise zougoise. C'est cette transaction des Caves Giroud, une des plus grandes caves valaisannes, qui a attiré l'attention du fisc, comme le révèle ce mardi 29 octobre le quotidien Le Temps.

Soupçonnées de «graves infractions fiscales», les Caves Giroud font l'objet d'une enquête par l'Administration fiscale des contributions, autorisée par les services d'Eveline Widmer-Schlumpf eux-mêmes, dès l'été 2011. S'ensuit une perquisition dans l'étude genevoise spécialisée dans la fiscalité qui représente les intérêts de Dominique Giroud. Laquelle fait recours contre cette intrusion et obtient gain de cause auprès du Tribunal fédéral.

Faux dans les titres?

Un autre homme serait soupçonné de faux dans les titres, selon Le Temps. Ex-cadre du Credit Suisse, il a deux Conseils d'administration en commun avec Dominique Giroud. Mais il y a pire: Alpes Audit SA, la fiduciaire créée par l'actuel chef de l'Exécutif valaisan, Maurice Tornay, pourrait avoir un lien avec ces affaires. A l'époque, cette étude était l'organe de révision des sociétés de Dominique Giroud...

Ni Dominique Giroud, ni Maurice Tornay n'ont souhaité s'exprimer sur «l'enquête en cours», note encore Le Temps. L'enquête fédérale et le dossier pénal seraient désormais entre les mains du Ministère public valaisan.
Marion Moussadek

Aucun titre

Lui écrire

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."