Bilan

Une eau de source valaisanne pour chauffer des bâtiments

La commune de Saxon (VS), Nestlé Waters Suisse et le groupe E Greenwatt ont signé jeudi une convention de partenariat. Ils vont exploiter les qualités thermo-minérales de la «Source aux Croix».
La «Source aux Croix», située à Saxon (VS), est à l'origine de l'eau minérale commercialisée «Cristalp». Crédits: DR
Récupérer la chaleur d'une source pour chauffer plusieurs bâtiments: c'est le projet que mènent de concert la commune de Saxon (VS), Nestlé Waters Suisse et le groupe E Greenwatt. L'investissement se monte à 5 millions de francs et la mise en service est prévue dès 2014.

Les trois partenaires ont signé jeudi une convention. Ils vont exploiter les qualités thermo-minérales de la «Source aux Croix» située à Saxon.

Cette source, à l'origine de l'eau minérale commercialisée «Cristalp», jaillit à une température d'environ 25 degrés. Le projet vise à récupérer cette chaleur pour chauffer plusieurs bâtiments situés dans la commune.

Il s'agit de l'usine d'embouteillage Cristalp, qui a rejoint le giron de Nestlé Waters en 2007, du futur complexe médico-social et hôtelier des Sources du groupe BOAS et des bâtiments appartenant à la municipalité, dont le casino. Les travaux démarreront à la fin septembre et la mise en service est prévue dès le printemps 2014.

Economie d'énergie

Le projet permettra de réaliser des économies d'énergie de l'ordre de 1,35 GWh/an. «Cela correspond à environ 200'000 litres de mazout par an, soit la consommation en mazout de quelque 200 ménages», indique Michel Beneventi, directeur général de Nestlé Waters Suisse.

Dans un second temps, le projet se veut plus ambitieux: une solution de stockage de chaleur de l'eau chaude dans le sol pour la récupérer au moment opportun, notamment en hiver, est à l'étude.

«Nous travaillons notamment avec l'université de Neuchâtel pour évaluer les aspects pratiques», précise Michel Beneventi. Une production de froid en été est également prévue, pour restreindre l'utilisation de machines frigorifiques. D'ici deux à trois ans, les partenaires espèrent ainsi réaliser une économie d'énergie totale annuelle de 6 GWh/an, soit l'équivalent de la consommation en chauffage de 600 ménages.

Une société mixte

Le coût du projet se monte à 5 millions de francs environ. Outre un échangeur de chaleur, la somme comprend une chaudière à pellets de bois mais n'intègre pas le système de stockage de l'eau chaude dans le sol.

Environ 80% de la somme est prise en charge par le groupe E Greenwatt et 20% par Nestlé Waters Suisse. L'exploitation et la vente de chaleur seront assurées par une société mixte réunissant la commune de Saxon, le groupe E Greenwatt et d'autres partenaires intéressés.
Jean-Claude Meier

Aucun titre

Lui écrire

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."