Bilan

Une HES et Swisscom développent un modèle de signature électronique

La Haute Ecole des sciences appliquées de Zurich (ZHAW) et Swisscom ont mis au point un système de signature électronique basé sur la technologie blockchain. L'application permet de parapher des contrats (juridiquement valables) et de transférer des actifs.

Les domaines d'application sont vastes, pour cette signature électronique.

Crédits: DR

Concrètement, une équipe interdisciplinaire composée de juristes et d'ingénieurs des deux partenaires ont développé un prototype de smart contract (contrat intelligent) qui rend possible la transmission d'actifs via la blockchain, annoncent mardi la ZHAW et Swisscom. Jusqu'à présent, l'absence de signature empêchait ce genre de transaction sécurisée.

Ce smart contract repose sur la blockchain Ethereum, en lien avec le service de signature authentifié de Swisscom, le tout permettant une signature électronique qui autorise des transactions parfaitement valables juridiquement.

"Cette solution combine les avantages de l'infrastructure décentralisée de la blockchain avec la sécurité offerte par la signature authentifiée", relève Harald Bärtschi, expert à la ZHAW. Le modèle ouvre la porte à de nombreuses applications à l'échelle internationale également.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."