Bilan

Un milliard de francs perdus à cause des contrefaçons de montres suisses

D'après la fédération de l'industrie horlogère suisse, les produits piratés et contrefaits entrainent un manque à gagner annuel d'un milliard de francs. 90% des fausses pièces d'horlogerie suisse sont écoulées en Chine.

Les marques d'horlogerie suisse produisent environ 29 millions de pièces et les contrefacteurs en écoulent plus de 35 millions." Il est plus facile de tomber sur une fausse montre suisse qu'une vraie", a relevé le président de la FH.

Crédits: DR

Chaque année plus de 35 millions de fausses montres helvétiques sont produites dans le monde. Cela représente une perte d'environ 1 mrd CHF pour les fabricants horlogers suisses, a indiqué Jean-Daniel Pasche, le président de la fédération de l'industrie horlogère suisse (FH), lors du lancement de la campagne contre les produits contrefaits mardi à Berne.

Organisée par l'association "Stop à la piraterie", cette campagne vise à sensibiliser la population suisse sur les conséquences négatives de l'achat d'articles piratés sur la santé mais également sur l'économie suisse. "Ce fléau porte préjudice aux autorités publiques qui se voient privées de recettes fiscales et aux fabricants de produits originaux qui sont spoliées d'une juste rémunération pour le travail qu'ils ont fourni ", a dit Anastasia Li-Treyer, la présidente de l'association. "En outre celui qui achète des articles contrefaits finance le crime organisé", a-elle ajouté.

L'OCDE estime que la valeur des échanges de produits contrefaits ou piratés atteignait quelques 250 mrd USD par an dans le monde, soit 2% de l'ensemble du commerce mondial. Il n'existe pas de chiffres spécifiques pour la Suisse. Les organisateurs de la conférence ont toutefois souligné que les douaniers suisses interviennent plus de 100 fois par semaine en raison de contrefaçons.

Par exemple, dans le secteur pharmaceutique, les services douaniers helvétiques ont saisi 1072 colis en 2014, contre 1298 colis en 2011. "Cette baisse en Suisse ne reflète malheureusement pas la tendance globale", a souligné Ruth Mosimann de Swissmedic.

Au niveau de l'horlogerie suisse, il est à noter que les marques produisent environ 29 millions de pièces et que les contrefacteurs en écoulent plus de 35 millions, dont 90% en Chine. " Il est plus facile de tomber sur une fausse montre suisse qu'une vraie", a relevé le président de la FH.

La FH a mis un terme à plus de 250'000 enchères de fausses montres suisses mises en vente sur internet. Et environ 1 million de copies sont détruites chaque année.

A titre symbolique, lors du lancement de cette campagne, "Stop à la piraterie" a procédé à une opération de destruction de 15'000 fausses montres et deux tonnes de médicaments contrefaits.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."