Bilan

Un bureau open space sans table ni chaise

Un espace de travail sans bureau ni chaise, mais avec des blocs modulables pour travailler dans toutes les positions et oublier d'être sans cesse assis: c'est l'expérience menée à Amsterdam sous la houlette d'une designer et d'un psychologue.
  • La designeuse Barbara Visser a imaginé un espace de travail où bureaux et chaises sont remplacés par des blocs de formes différentes.

    Crédits: Image: Jan Kempenaers (color), Frederica Rijkenberg (black&white). Installation: RAAAF [Rietveld Architecture-Art-Affordances]. Production: Landstra & de Vries supported by Schaart Adventures.
  • L'espace de travail a été vidé des bureaux et chaises et une série de blocs polygonaux de formes et tailles diverses a été installée.

    Crédits: Image: RAAAF
  • Pendant plusieurs semaines, les utilisateurs des lieux sont filmés, selon les positions qu'ils adoptent pour travailler dans les lieux.

    Crédits: Image: RAAAF

Depuis quelques décennies, les bureaux individuels ont laissé la place à l'open space. Mais en dehors de la disparition des cloisons et des portes, les espaces de travail n'ont pas tellement changé: le collaborateur vient chaque matin s'asseoir dans sa chaise et se placer devant son bureau. Certaines startups et géants du web dans la Silicon Valley ont certes innové avec des canapés, des toboggans ou des salles de jeux. Mais chaises et bureaux n'ont pas disparu pour autant.

L'artiste et designer néerlandaise Barbara Visser a proposé de faire table rase de ces deux éléments a priori incontournables. Elle a imaginé un espace de travail en open space, mais sans bureaux ni chaises. Pas question de trouver un espace vide pour autant: elle a dessiné des blocs polygonaux de formes et dimensions variables qui occupent le volume de la pièce, ne laissant les collaborateurs circuler qu'entre ces blocs.

Intitulé The End of Sitting («Fini de s'asseoir»), le projet a été développé au sein du studio Looiersgracht 60, où artistes et scientifiques se retrouvent pour mener ensemble des expériences. Divers utilisateurs sont invités à s'approprier temporairement cet espace et à en exploiter toutes les possibilités. Les premières semaines de test semblent déboucher sur des réactions positives de la part des testeurs: la majorité d'entre eux affirme se sentir plus à l'aise dans un tel espace.

Des caméras pour filmer les positions

Les moments passés là sont filmés par quatre caméras disposées par Rob Withagen, professeur de psychologie à l'Université de Groningen. Il va ensuite dérusher les images et étudier les comportements et la manière dont les usagers des lieux se seront appropriés les blocs, les espaces intermédiaires, leur productivité, en fonction des positions.

Evidemment, cette installation et l'absence de bureau ne permet pas de travailler sur un ordinateur traditionnel, mais seulement d'avoir avec soi des laptops, tablettes ou smartphones. Mais l'objectif est clairement de pousser les employés à ne plus travailler assis. Une expérience menée en Lettonie en 2013 avait abouti à l'affirmation selon laquelle la productivité serait augmentée de 10% pour un salarié travaillant debout et non assis.

«»

Matthieu Hoffstetter
Matthieu Hoffstetter

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Titulaire d'une maîtrise en histoire et d'un Master de journalisme, Matthieu Hoffstetter débute sa carrière en 2004 au sein des Dernières Nouvelles d'Alsace. Pendant plus de huit ans, il va ensuite couvrir l'actualité suisse et transfrontalière à Bâle pour le compte de ce quotidien régional français. En 2013, il rejoint Bilan et se spécialise dans les sujets liés à l'innovation, aux startups, et passe avec plaisir du web au print et inversement. Il contribue également aux suppléments, dont Bilan Luxe. Et réalise des sujets vidéo sur des sujets très variés (tourisme, startups, technologie, luxe).

Du même auteur:

Offshore, Consortium, paradis fiscal: des clefs pour comprendre
RUAG vend sa division Mechanical Engineering

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."