Bilan

Un avocat genevois s’associe au cofondateur d’Apple pour attaquer Youtube en justice

En collaboration avec l’avocat genevois Alex Naray, le cabinet californien Cotchett Pitre & McCarthy LLP, a intenté un procès au nom de Steve Wozniak et de 17 victimes de fraude contre Youtube et Google pour escroquerie.

Youtube devra se rendre devant le juge pour escroquerie.

Crédits: PxHere

Tout part d’un hacking, de vidéos live et de vols d’identité. Depuis plusieurs mois des vidéos montrant des célébrités et des hauts noms de la Silicon Valley, à l’instar d’Ellon Musk ou de Steve Wozniak, circulent sur Youtube. La plus grande plateforme de diffusion en ligne a pourtant été hackée.

Une dizaine de millions de dollars a été soustraite à des fans de blockchain. Leur unique faute est d’avoir participé à un faux concours leur promettant de doubler la somme de bitcoins qu’ils envoyaient à leur idole. Une fausse célébrité et des fausses chaînes reproduites à l’identique par des algorithmes. Gagnant des vues, les faux live étaient de plus en plus diffusés sur la plateforme.

«Une injustice et une aberration», pour Alex Naray, avocat spécialisé en droit fiscal. Recueillant depuis des mois des preuves, le Genevois a fondé un groupe d’aide aux victimes d’arnaques sur l’application Telgram, un WhatsApp 2.0 plus élaboré et confidentiel. Une trentaine de personnes ont rejoint progressivement ce groupe. «J’ai ensuite créé des modèles de lettres que les victimes ont envoyées aux stars à l’identité usurpée.» Une demande va avoir une réponse. Et non des moindres car c’est tout simplement Steve Wozniak, co-fondateur d’Apple, qui répond. Après avoir pris contact avec lui, Alex Naray rentrera en contact avec l’avocat Joe Cotchett pour dénoncer ces arnaques.

Une des fausse vidéo live sur le thème des Bitcoins avec Robert Kiyosaki, entrepreneur américain. Source: Youtube
Une des fausse vidéo live sur le thème des bitcoin avec Robert Kiyosaki, entrepreneur américain. Source: Youtube

Un acte criminel

Associé au cabinet Cotchett Pitre & McCarthy LLP, une plainte au nom de Steve Wozniak a été déposée le 21 juillet contre Youtube et Google. «Elle allègue que YouTube a sciemment permis à l'escroquerie bitcoin de continuer pendant des mois à en faire la promotion et en a profité en vendant de la publicité ciblée», assène sur le site Businesswire Joe Cotchett, l’un des avocats représentant Steve Wozniak et les victimes.

Outre cette association américano-suisse, cette plainte touche le monde entier comme l’explique Brian Danitz associé chez Cotchett Pitre & McCarthy: «L'escroquerie du concours Bitcoin sur YouTube est d'une grande ampleur et se poursuit encore. Les victimes de la fraude qui portent plainte viennent du monde entier, notamment des États-Unis, du Royaume-Uni, du Canada, du Japon, de la Malaisie, de la Chine et de toute l'Europe».

La figure de proue de la Silicon Valley qui a vue son image entachée d’arnaque, Steve Wozniak, va plus loin en dénonçant les deux mastodontes d’actes criminels: «YouTube, comme Google, s'appuient sur des algorithmes qui ne nécessitent aucun effort particulier à employer rapidement dans ces cas d'activité criminelle. Si un crime est en train d'être commis, vous devez être en mesure de l'arrêter.» 

La plainte ayant été déposée cette semaine, beaucoup de questions restent en suspens, notamment l’inactivité de Youtube. Pourquoi la plateforme n’a-t-elle rien fait? Nous avons posé la question à l’avocat au départ de ce procès Alex Naray. 


Alex Naray est avocat genevois spécialisé en droit fiscal.

Il a également développé une passion pour la blockchain et le commerce en ligne. Sur l’application Telegram, le Genevois a créé un groupe d’aide et de soutien aux victimes qui compte aujourd’hui une trentaine de membres et qui a été le point de départ de ce procès.

Bilan: D’où part ce procès?

    Alex Naray: J’ai remarqué qu’il y avait une recrudescence de ces arnaques sur internet, en particulier sur Youtube. J’ai alors crée un groupe pour venir en aide aux victimes. Il y avait beaucoup de personnes ayant des questions qui restaient sans réponses notamment sur le plan juridique: Quels sont mes droits quand j’envoie de l’argent sur la blockchain ou si je suis victime d’une arnaque? Normalement on se retourne contre sa banque mais le principe de la blockchain, c’est qu’il n’y a pas de retour en arrière.

    Pourquoi Youtube n’a rien fait?

      La plateforme semblait avoir les moyens techniques pour empêcher ce hacking mais pourtant elle a agit trop tard. Elle possède d’immenses outils et algorithmes mais elle ne les a pas utilisés. Souvent les vidéos étaient diffusées plusieurs heures et plusieurs jours mais une fois enlevées, les hackers réitéraient le processus avec une autre chaîne et une autre célébrité. Ça se répétait à l’infini. En plus, il n’avertissait pas leur utilisateur. On peut voir la vidéo en live mais en réalité elle ne l’est pas! Des montants importants ont été volés. Des personnes ont perdus 1'000-2'000$ mais d’autres 50’000-60’000$. On a mis deux mois pour préparer l’affaire et pendant ce temps une dizaine de célébrités ont été victimes de hacking sur Twitter. Pourtant le réseau social a fermé ses comptes et s’est immédiatement excusé.

      Qu’a répondu la plateforme?

        Officiellement Youtube n’a pas encore communiqué ni donné de réponse. Toutes les victimes ont écrit à Youtube mais la plupart des demandes sont restées lettres mortes. Un forum de discussion en ligne a été créé sur Google. Les utilisateurs et les victimes se sont regroupés et se sont unis pour dénoncer ces vidéos ainsi qu’agir en justice. Quand Youtube a vu ça, le forum de discussion a été dissout.

        Qu’elle sera la suite du procès?

          Le procès aura lieu à la Cour supérieure de Californie. C’est un procès ordinaire mais il reste en cours car la plainte a été déposée le 21 juillet. On espère que Youtube mettra en place un système permettant de protéger les utilisateurs. Plus aucun pirate ne devrait amener d’escroqueries sur cette plateforme.

          Quels sont les risques pour Youtube?

            Elle devra dédommager les victimes. Steve Wozniak, partie plaignante, exige une réparation de son image ou un tort moral. La protection de la personnalité est en jeu. L’image de ses célébrités a été heurtée car les victimes sont souvent des fans. Il y a eu environ 20 millions de dollars soustraits aux utilisateurs donc son image est désormais associée à de l’escroquerie.

            Les newsletters de Bilan

            Le cercle des lecteurs

            Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


            Image Footer

            "Tout ce qui compte.
            Pour vous."