Bilan

UBS revoit à la hausse ses prévisions de PIB pour 2018

UBS a relevé ses projections pour la croissance du PIB en 2018 à 2,9%, contre 2,4% précédemment, malgré un affaiblissement des perspectives conjoncturelles.

Pour UBS, la tenue de plusieurs manifestations sportives en 2018 vont doper la croissance.

Crédits: keystone

UBS garde toute sa confiance dans la vigueur de l'économie helvétique. Les spécialistes de la grande banque ont relevé leurs projections pour la croissance du PIB en 2018 à 2,9%, contre 2,4% précédemment, malgré un affaiblissement des perspectives conjoncturelles, indiquent-ils vendredi.

Pour UBS, la tenue de plusieurs manifestations sportives en 2018, notamment la Coupe du monde de football au deuxième trimestre, vont doper la croissance. De nombreuses fédérations nationales sont basées en Suisse et vont encaisser de juteuses redevances télévisées. UBS estime cet apport à 0,2 point de croissance.

Les indicateurs économiques illustrent également la santé conjoncturelle suisse, l'indice des directeurs d'achat allant dans le sens d'une croissance marquée de l'industrie. Au deuxième semestre, la production de ce secteur pourrait gonfler de 8% sur un an et l'emploi de 2%, soit les progressions les plus fortes depuis 2012.

Cette dynamique devrait perdre un peu de souffle l'année prochaine, selon les indications fournies par le numéro un bancaire helvétique. Les économistes d'UBS tablent désormais sur une croissance de 1,6% en 2019, moins que les 1,9% attendus auparavant.

L'inflation figure parmi les craintes évoquées par UBS. Au troisième trimestre, le franc s'est raffermi sensiblement face à l'euro. D'ici douze mois, la devise helvétique devrait céder du terrain mais, dans l'intervalle, le franc fort pourrait peser sur les exportations, selon les spécialistes.

Les sanctions américaines contre l'Iran vont par ailleurs entraîner une hausse des cours du pétrole et soutenir la tendance inflationniste.

La croissance suisse va également faiblir. La zone euro, l'un des principaux partenaires commerciaux, demeure robuste, mais pas autant qu'espéré. Les risques pesant sur l'économie mondiale, notamment les litiges douaniers, vont également avoir une influence négative.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."