Bilan

Trump plombe la pharma à la Bourse suisse

L'ensemble du secteur pharmaceutique reculait après le discours de Donald Trump, au cours duquel il a promis d'exiger une baisse des prix des médicaments et critiqué une production hors du pays.

Les valeurs pharmaceutiques ont accusé le coup aux Etats-Unis, de loin le principal marché de l'industrie pharmaceutique.

Crédits: AP

Le président élu américain Donald Trump plombait les cours du secteur pharmaceutique jeudi à la Bourse suisse, qu'il s'agisse de valeurs vedettes ou du marché élargi. L'ensemble du secteur reculait après son discours, au cours duquel il a promis d'exiger une baisse des prix des médicaments et critiqué une production hors du pays.

L'annonce était loin de laisser les investisseurs indifférents à la Bourse suisse. Parmi les valeurs vedettes, Novartis (-3,0%) subissait les pertes les plus importantes, suivi par Galenica (-2,2%) et Roche (-2,0%). Sur le marché élargi, Santhera (-4,6%) affichait la plus importante baisse, devant BB Biotech (-3,2%), Basilea (-2,2%) et Cosmo (-1,3%). L'indice SPI reculait pour sa part de 0,5% vers 13h00.

Roche et Novartis ont fait partie des plus faibles valeurs vedettes en 2016, derrière les bancaires, mais les deux poids lourds se sont quelques peu repris après l'élection de M. Trump, pensant que ce dernier mettrait un terme à la loi Obamacare et libéraliserait le marché. La situation s'est inversée depuis son discours mercredi, promettant de s'attaquer aux prix des médicaments.

Les valeurs pharmaceutiques ont accusé le coup aux Etats-Unis, de loin le principal marché de l'industrie pharmaceutique, qui y réalise 40% de son chiffre d'affaires.

Merrill Lynch juge néanmoins que le "risque Trump" est plutôt minime, dans la mesure où le président élu devra d'abord passer par son parti.

Les spécialistes de BMO Capital Market estiment que les investisseurs doivent s'attendre à une volatilité marquée sous la nouvelle présidence républicaine. La branche devrait profiter de la réforme fiscale prévue par le président-milliardaire, mais dans le même temps souffrir de règles potentiellement plus strictes pour les prix des médicaments.

La banque d'investissement Leerink, spécialisée dans la santé, se veut rassurante. Les valeurs pharmaceutiques bien positionnées sur le segment de l'oncologie devraient poursuivre leur développement sans problème.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."