Bilan

Trois Suisses parmi les jeunes leaders désignés par le WEF

Une jeune professeur de l'EPFL, un élu genevois et le fondateur de la start-up Mindmaze ont rejoint le cercle très fermé des Young Global Leaders du World Economic Forum de Davos.
  • 949 membres, 110 nationalités, 10 ans d'existance

    Crédits: Crédit : FEM
  • La Professeur Stéphanie Lacour, chaire en Technologie Neuroprosthétique à l'EPFL (40 ans)

     

    Crédits: Crédit : EPFL
  • Le Conseiller National PDC Guillaume Barazzone (33 ans)

    Crédits: Crédit : Keystone/TdG
  • Tej Tadi, le CEO de Mindmaze (33 ans)

    Crédits: Crédit : TEDx

Depuis 2006, le World Economic Forum (WEF) de Davos livre chaque année une sélection de jeunes personnalités qui intégreront le prestigieux club des Young Global Leaders (YGL). Mardi, près de 187 nouveaux membres ont été annoncés: près d'un tiers des nouveaux viennent d'Asie, et la moitié des pays émergents. Bonne nouvelle pour la Suisse, trois de ses ressortissants rejoignent ce cercle. Il s'agit de Stéphanie Lacour, Guillaume Barazzone et Tej Tadi.

La Professeure Stéphanie Lacour est à la tête de la Fondation Bertarelli, la chaire en technologie neuroprosthétique à l'Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne. Au bénéfice d'un doctorat en ingénierie électrique de l'INSA à Lyon, elle a obtenu un postdoc à l'Université de Princeton aux Etats-Unis et à l'Université de Cambridge au Royaume-Uni. Son laboratoire dédié aux interfaces bioélectroniques souples (Laboratory for Soft Bioelectronics Interfaces) explore les nouvelles voies pour les circuits. Rigides à la base, ces nouveaux circuits sont développés pour être aussi fins et souples que de la peau, pour une implémentation dans la neuroprosthétique et la robotique.

La classe politique au rendez-vous

Elu au conseil administratif de la ville de Genève et Conseiller national PDC, Guillaume Barazzone a été retenu pour son talent politique. Contacté, il se dit très honoré et se réjouit de rencontrer les autres membres du réseau. "Dans un monde toujours plus globalisé, c'est pour moi une grande opportunité de pouvoir bénéficier d'idées, d'innovations et de projets qui ont été développés par des leaders dans d'autres villes et pays". Il souligne l'opportunité de "créer des liens, et faciliter l'accès avec des leaders politiques d'autres pays, ce qui est très important pour la Suisse et Genève".

Il ne cache pas non plus que le réseau offre la possibilité de "discuter et réaliser des projets avec des leaders de l'économie privée". C'est directement Klaus Schwaab, fondateur du WEF et président du conseil du YGL qui a soutenu sa candidature. 

Le virtuose de la réalité virtuelle

Tej Tadi est une figure connue dans le paysage entrepreneurial romand. Titulaire d'un doctorat de l'EPFL, il a fondé en 2011 MindMaze, start-up spécialisée dans la réhabilitation des patients atteints de troubles neurologiques. MindMaze développer une interface homme-machine ultra intuitive, combinée avec la réalité virtuelle, l'imagerie cérébrale et les neurosciences. Le potentiel serait énorme, dans des domaines aussi divers que la neurologie, la psychiatrie, la réhabilitation des sportifs blessés ou encore les jeux vidéos.

MindMaze a lancé son premier produit commercialisable Mindplay, qui accélère la rétablissement des patients atteints d'un AVC, d'une lésion à la moelle épinière ou du cerveau. Dans un deuxième temps, la start-up cherche de nouvelles solutions pour améliorer les capacités cognitives de sujets en bonne santé.

Tej Tadi a un profil multidisciplinaire combinant les sciences informatiques, la biologie, l'imagerie neurologique et les sciences cognitives. Il a notamment publié dans Science et remporté le prix Pfizer en Neuroscience en 2009. Il intervient régulièrement dans les événements TEDx.

Volées précédentes

Parmi les  Suisses désignés YGL lors de volées précédentes: Christoph Sutter (entrepreneur), Georges Kern (président de l'International Watch Company), Pascale Bruderer (Conseillère des Etats socialiste en Argovie), le dessinateur Patrick Chappatte, Christophe Beck (VP chez Ecolab, ancien de chez Nestlé) et David Blumen (ancien CEO au Credit Suisse).

Ce réseau de plus de 900 personnes cherche à réunir les leaders de demain de moins de quarante ans (à l'époque de la nomination). Venus des quatre coins du globe, ces membres sont choisis pour leurs "profils exceptionnels" selon le site, et "pour leur engagement individuel à améliorer le monde" dans lles domaines économiques, politiques, culturels ou sociétaux. 

Le cercle des alumnis comprend Mark Zuckerberg (fondateur de Facebook), Marissa Meyer (CEO de Yahoo), Sergeï Brin et Larry Page (co-fondateur de Google), le premier ministre britannique David Cameron, le président du Conseil des ministres Matteo Renzi en Italie, Michael Schumacher ou encore Leonardo Di Caprio.

Les membres sont appelés à se réunir et former des groupes de travail pour apporter des solutions à des problèmes concrets. Exemples de projets: un réseau d'information autour d'Ebola au Liberia et Guinée (Ebola deeply), un nouveau business plan pour les pêcheurs qui tient compte de la préservation des océans et des impératifs de profitabilité (Fish Banks) ou encore un programme d'éducation des consommateurs autour de l'eau (Thirst).

 source : Forum Economique Mondial

 

 

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."