Bilan

Travail.Suisse réclame des hausses de salaires de 0,5% à 1,5% en 2016

Travail.Suisse, association faîtière indépendante des travailleurs, estime que des hausses de salaires sont tout à fait possibles malgré l'appréciation du franc.

Pour les entreprises dont l'existence est menacée, des solutions de partenariat social sont proposées pour protéger les emplois. Il est possible de renoncer à une augmentation salariale dans ces situations d'exception, estime Travail.Suisse.

Crédits: Keystone

Travail.Suisse réclame des augmentations salariales comprises entre 0,5% et 1,5% l'an prochain. Des hausses de salaires sont tout à fait possibles malgré l'appréciation du franc, estime l'association faîtière indépendante des travailleurs.

Le gel des salaires doit rester une exception durant l'automne salarial, ont souligné mardi la centrale syndicale et les organisations affiliées Syna, transfair et Hotel & Gastro Union.

Pour les entreprises dont l'existence est menacée, des solutions de partenariat social sont proposées pour protéger les emplois. Il est possible de renoncer à une augmentation salariale dans ces situations d'exception, estime Travail.Suisse.

Les derniers chiffres montrent cependant que dans de nombreuses branches, les augmentations salariales sont tout à fait possibles et qu'une large crise économique n'est pas à craindre, note l'organisation. Le Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO) prévoit une croissance de 0,8% cette année et de 1,6% en 2016.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."