Bilan

Transition post-Brexit: Paris prêt à aller au-delà de 2020 si nécessaire

Le compromis de divorce avec Londres prévoit une période de transition jusqu'à fin 2020, prolongeable jusqu'à deux ans, afin d'éviter une rupture brutale, chaotique pour l'économie, si les deux parties n'arrivaient pas à conclure, dans ce laps de temps, le complexe accord qui régira leur relation commerciale sur le long terme.

Boris Johnson a exclu en décembre toute prolongation de cette période de transition censée adoucir la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne.

Crédits: AFP

La France est prête à ce que la période de transition post-Brexit aille au-delà de 2020 si nécessaire pour négocier l'accord sur la relation future du Royaume-Uni avec l'UE, a déclaré mardi la secrétaire d'Etat française pour les Affaires européennes.

Pas de sacrifices 

"La France ne sacrifiera pas le contenu de l'accord pour des questions de calendrier", a souligné Amélie de Montchalin devant l'Association de la Presse diplomatique française.

"On ne veut pas un accord à tout prix", a-t-elle ajouté, suggérant qu'il n'était pas question d'en "sacrifier le contenu" pour des questions de calendrier.

"Boris Johnson a la possibilité de demander du temps", a-t-elle ajouté, ce que le Premier ministre britannique refuse.

Le compromis de divorce avec Londres prévoit une période de transition jusqu'à fin 2020, prolongeable jusqu'à deux ans, afin d'éviter une rupture brutale, chaotique pour l'économie, si les deux parties n'arrivaient pas à conclure, dans ce laps de temps, le complexe accord qui régira leur relation commerciale sur le long terme.

Mais Boris Johnson a exclu en décembre toute prolongation de cette période de transition censée adoucir la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."